07-12-2009
Entraîneure du mois de novembre – Denise Sauvé

 
30 ans de passion
 
Denise Sauvé

 

Montréal, 7 décembre 2009 – Pour la deuxième fois cette année, l’entraîneure-chef de l’équipe canadienne de nage synchronisée, Denise Sauvé, est nommée entraîneure du mois par l’Institut national de formation des entraîneurs (INFE) et le Club de la médaille d’or.
 
Sauvé et son équipe d’entraîneures ont brillamment guidé les Canadiennes vers le titre du Trophée mondial de la FINA. La compétition a regroupé les dix meilleures équipes au monde à la piscine du Parc olympique de Montréal. En plus de deux notes parfaites obtenues lors de l’épreuve thématique en équipe, le Canada a récolté trois médailles d’or, une d’argent et une de bronze pour les cinq épreuves de la compétition.
 
« Je dois avouer que je suis mal à l’aise avec les honneurs », a confessé Sauvé lorsque mis au parfum de cette deuxième nomination, elle qui avait été sélectionnée entraîneure du mois d’août en raison des performances de ses nageuses aux Championnats du monde. « Par contre, cela souligne l’excellent travail accompli par toute mon équipe que je tiens à remercier sincèrement. Cela confirme également que les athlètes ont livré une performance remarquable qui a retenu l’attention. »  
 
Le nom Sauvé a marqué l’histoire de la nage synchronisée canadienne. Denise Sauvé a fait ses premiers pas sur le bord d’une piscine dès 1979. Déjà, elle était associée de près à sa sœur Julie. « Ma sœur entraînait les seniors et moi, je m’occupais des juniors. Elle recevait donc des athlètes bien préparés grâce à notre travail d’équipe, car mon rôle était de développer le potentiel des juniors afin qu’elles soient prêtent à intégrer le groupe senior. »
 
Le duo des sœurs Sauvé forme un tandem gagnant selon la capitaine Ève Lamoureux. « C’est notre dream team », reconnaît l’athlète Sportcom de la semaine du 30 novembre. « Elles se complètent sur tous les points de vue. Une est plus artistique et, l’autre, plus technique. Elles sont tellement calées. Elles ont un palmarès impressionnant. Elles forment des championnes. »
 
Denise va même jusqu’à parler de fusion avec sa sœur, pas surprenant que le message passe! « Julie et moi avons la même vision et les mêmes attentes face aux performances des athlètes canadiennes. Au cours d’un cycle de compétition, notre complicité se vit vraiment sous forme d’effet « entonnoir ». À  l’approche d’une compétition, je peux dire que nous ne faisons qu’une seule et même personne. »
 
Toujours avant-gardiste
 
Malgré ses 30 ans en synchro, Denise Sauvé n’en démord pas, elle veut se perfectionner. « Je me souviens de toujours avoir été une entraîneure ayant soif de faire avancer notre sport, particulièrement du côté artistique. Aujourd’hui, je vois à travers nos jeunes entraîneurs le même désir, ce qui est stimulant. Je me souviens aussi de toujours avoir eu l’énergie de pousser mes limites au maximum et c’est quelque chose qui me suit toujours. »
 
« Je veux élargir mes connaissances techniques en utilisant davantage la technologie ce qui nous permettra d’aller chercher les plus petits détails, ce qui fera une grande différence dans nos performances. Ainsi, je crois pouvoir amener les athlètes du centre national à un niveau technique supérieur. »
 
Malgré un horaire fort chargé, Denise Sauvé est sur le point d’obtenir sa certification niveau IV du PNCE.
 
Londres
 
La prochaine étape importante pour l’équipe de nage synchronisée sera sans contredit de renouer avec le podium aux Jeux olympiques de Londres en 2012. Comptez sur les innovations artistiques de Denise Sauvé pour mener le Canada à bon port.
 
Pour ce concours, le comité de sélection a aussi considéré les candidatures de trois autres entraîneurs : Derrick Campbell et Stephen Gough en patinage de vitesse courte piste et Annie Barabé en patinage artistique.
 
-30-
 
En signe de reconnaissance, une collection de produits « Fruits et Passion » ainsi qu’une bourse d’études de 200 $ de l’INFE sont remises à l’entraîneur du mois. Ces fonds peuvent être utilisés lors des activités et programmes donnés par l’INFE au cours des 12 prochains mois.
 
Information :
André Fournier, directeur de l'INFE
afournier@multisport.qc.ca
514-872-1999, poste 2
www.multisport.qc.ca
 
 

21-26 Voile Coupe du monde, Hyères, France - Laurence Bonneau-Charland et Gabriel Verrier Paquette

> Format pdf               > Format xls

Dernières nouvelles
24-04-2014 Cyclisme sur route – Tour du Trentin
Les cols occupent Hugo Houle
>Suite
23-04-2014 Voile – Coupe du monde
Bonneau-Charland poursuit son apprentissage
>Suite
23-04-2014 Cyclisme sur route – Coupe du monde et Tour du Trentin
Canuel attaque dans le mur pour Stevens
>Suite
>Voir toutes les nouvelles
Communiqués
INS Québec FAEQ MELS SportsQuébec
RDS ICI Radio-Canada Journal de Montréal
 © 2011 Sportcom. Tous droits réservés.

  Connexion