Athlète Sportcom de la semaine du 13 février 2010 - Un papa à la tête de l’équipe
Un papa à la tête de l’équipe

Vancouver, 13 février 2010 (Sportcom) – Hamelin. En cette période olympique ce nom appartient bien évidemment aux patineurs de vitesse courte piste Charles et François qui feront leurs débuts au Paciific Coliseum samedi. Mais aussi à Yves, le père des patineurs qui s’avère être également le directeur national du programme.
 
Où est le papa pendant les Jeux? « Il n’est pas ici », répond sans détour Yves Hamelin. « Le papa est absent. Je suis pleinement directeur d’équipe. Dans le day to day, c’est 100 % pour l’équipe. »
 
N’empêche, cet ancien employé en santé et sécurité à Bombardier se sent privilégié d’être dans l’action et si près de ses garçons. « L’autre soir, lors d’un souper avec l’équipe de la longue piste, je regardais les gars… c’était un moment à vivre. Dans leurs yeux, c’était Noël. »
 
Yves Hamelin, finalement, c’est le papa, non pas des frères Hamelin, mais des dix patineurs de l’équipe qui se trouvent à Vancouver. « C’est vrai qu’on voulait que les athlètes se sentent à la maison. Pour leur arrivée, tout était préparé. On a décoré. On leur avait déposé de petits objets sur les lits qui étaient identifiés à chacun des athlètes. Mon focus était de leur offrir le meilleur environnement possible. »
 
Et le père s’est aussi assuré que le plus jeune de la famille, Mathieu, puisse vivre lui aussi à fond l’expérience olympique. « Je lui ai loué une maison. Il a aussi des billets pour tous les jours de compétition. Il est très anxieux, mais pour lui, c’était non négociable. C’est une occasion de rêve qu’il ne voulait pas rater. »
 
L’expérience olympique parentale
 
À Vancouver, Yves Hamelin vit une deuxième expérience olympique. En 2006, Charles était à Turin où il a remporté la médaille d’argent avec l’équipe du relais. « C’était tellement plus stressant à Turin », confesse celui qui n’était alors que le papa. « Charles avait 21 ans. L’excitation était élevée. On voyait Charles quand on le pouvait, quand il pouvait. »
 
Ce qui est tout le contraire en Colombie-Britannique. Yves est présent et surtout, il peut agir, car quoi de plus difficile que d’être un parent et de n’avoir aucun contrôle sur la situation. « Mon rôle me permet d’avoir une portée de qualité sur les gars. Je suis près d’eux et alerte aux faits et gestes de l’équipe. Tout ce que je mets en place sert aux gars, mais je le fais pour toute l’équipe. »
 
Arrivés à Vancouver depuis le 5 février dernier, les patineurs ont découvert un superbe lieu de compétition. « On a senti la féérie des Jeux dès qu’on est arrivé. L’aréna arbore ses plus belles couleurs. Le comité organisateur a fait un travail incroyable pour retaper l’endroit. C’est exceptionnel! »
 
Après les Jeux, la famille Hamelin aura droit à ses soupers de famille qui sont des repas comme dans les autres maisonnées soutient Yves Hamelin et ce, même si quatre patineurs siègent à sa table puisque les copines de Charles et François sont Marianne St-Gelais et Jessica Gregg. Les deux jeunes femmes participeront au 500 m dont les rondes préliminaires seront disputées ce soir (13 février). François et Charles, même s’ils n’auront pas les encouragements de papa, pourront compter sur tout un fan club samedi. François devrait patiner le relais, tandis que Charles fera le relais et le 1500 m, première épreuve où il y aura remise de médailles en courte piste.
 
- 30 -
 
Rédaction : Caroline Larose
 

3-11 Ski de fond Tour de ski, plusieurs villes, Allemagne, Suisse et Italie - Alex Harvey

> Format pdf               > Format xls

Dernières nouvelles
21-12-2014 Patinage de vitesse courte piste – Coupe du monde
L’argent pour le relais masculin et le bronze pour Charles Hamelin
>Suite
21-12-2014 Ski acrobatique (sauts) – Coupe du monde
Les Canadiens ratent la finale de peu
>Suite
20-12-2014 Patinage de vitesse courte piste – Coupe du monde
L’argent pour St-Gelais au 1000 m
>Suite
>Voir toutes les nouvelles
Communiqués
INS Québec FAEQ MELS SportsQuébec
RDS ICI Radio-Canada Journal de Montréal
 © 2011 Sportcom. Tous droits réservés.

  Connexion