17-03-2012 Escrime - Grand Prix et Coupes du monde
Sassine et Boisvert-Simard s’arrêtent chez les 32

Montréal, 17 mars 2012 (Sportcom) – Les escrimeurs Sandra Sassine et Hugues Boisvert-Simard ont été stoppés dans le tableau de 32, samedi, respectivement au Grand Prix de sabre Moscou et à la Coupe du monde d’épée de Paris.
 
À Paris, Boisvert-Simard a pris le 20e rang après avoir été éliminé par le Vénézuélien Silvio Fernandez, qui l’a emporté dans un duel serré qui s’est terminé 15-14. « Nous avons pris chacun notre tour la tête », a raconté l’escrimeur de Québec, qui menait 5-1 en début de rencontre.
 
L’athlète de 30 ans avait bien entamé la journée en s'imposant 15-10 face à l'Autrichien Florian Schmid chez les 64. Schmid avait notamment battu le Montréalais Tigran Bajgoric, dans le tableau de 128, vendredi. « Si Tigran perd contre quelqu’un, généralement moi je gagne puisque nous avons deux styles d’escrime complètement différents. Je ne pouvais donc pas me baser sur ce qu’il avait fait, mais j’ai tiré comme je le pouvais et ç’a bien été. »
 
Boisvert-Simard avait obtenu sa qualification directe dans le tableau de 64 après avoir remis une fiche de six victoires en poule, vendredi, ce qui lui avait également permis de prendre le premier rang après la ronde de poule. « C’est la première fois dans toute ma carrière que ça m’arrive d’être premier des poules en Coupe du monde. J’étais en feu! »
 
« Depuis quelques mois, je tire vraiment bien. On dirait que toutes les années d’entraînement payent présentement. Tout est maintenant en place », a-t-il ajouté.
 
Toujours en quête d’un billet olympique, plusieurs scénarios auraient pu avantager Boisvert-Simard, samedi. « J’aurais augmenté mes chances en l’emportant dans le tableau de 32. Les performances de d’autres épéistes devaient aussi être prises en considération », a expliqué le 27e épéiste au monde, qui aura une dernière chance de se qualifier pour les Jeux, en participant aux Championnats de qualification des Amériques, au Chili, en avril.
 
Rappelons que les autres Québécois présents à Paris, Tigran Bajgoric, Vincent Pelletier, Pascal Heidecker et Christophe Lavoie, ont tous été éliminés vendredi. Ils ont respectivement terminé 93e, 121e, 139e et 180e.
 
Les épéistes seront de retour en action dimanche pour l’épreuve par équipe.
 
Sandra Sassine confirme sa place aux JO
 
Au Grand Prix de Moscou, Sandra Sassine, 28e au monde, a eu le dessus sur l’Allemande Stefanie Kubissa, 29e, en l’emportant 15-14 dans le tableau de 64. « Je la connais très bien, car je m’étais beaucoup entraînée avec elle dans les deux dernières années. Ç’a été un match très émouvant, car elle jouait sa qualification olympique. En l’emportant, je mettais un terme à son rêve tandis que j’accentuais le mien. Ce n’était pas facile, mais ça fait partie de la compétition. »
 
Sassine s'est ensuite frottée à la cinquième au monde, la Chinoise Min Zhu, dans le tableau de 32. Au terme d’un autre duel serré, c’est finalement Zhu qui l’a emporté 15-12. « Elle a été plus puissante que moi vers l’avant et je n’ai pas été à la hauteur en défensive à la fin du match », a-t-elle commenté.
 
« Ça reste que c’est une très belle journée », a ajouté la Montréalaise, qui termine la compétition au 25e échelon.
 
Pour les sabreuses, le Grand Prix de Moscou représentait la dernière épreuve comptant dans le processus de sélection olympique. Sur la bonne voie d’obtenir son laissez-passer pour Londres, Sandra Sassine devait surveiller les performances de la Panaméenne Eileen Grench et de la Vénézuélienne Alejandra Benitez afin de s’assurer qu’elles n’améliorent pas leur classement. Les deux escrimeuses n’ont pas fait mieux que la Québécoise, de sorte qu’elle conserve sa place. « Je suis extrêmement soulagée et suis très heureuse d’avoir l’occasion de participer à mes deuxièmes Jeux. »
 
« Nous avons été plus de 40 jours sur la route et ç’a été deux mois assez difficiles. J’ai maintenant hâte de revenir à la maison et de retrouver ma famille », a conclu Sassine.
 
Les sabreurs Joseph Polossifakis et Vincent Couturier sont également présents à Moscou pour une Coupe du monde. Tous les deux éliminés vendredi, Polossifakis, 66e, et Couturier, 151e, seront de l’épreuve par équipe dimanche.
 
Leur coéquipier Philippe Beaudry était de son côté dans un tournoi satellite à Helsinki, en Finlande, qu’il a remporté. Samedi, après avoir remporté ses six duels en poule, le Montréalais a gagné ses matchs deux premiers matchs du tour éliminatoire pour accéder à la finale.
 
Opposé à l’Argentin Guido Eduardo Mulero, il l’a vaincu 15-5 pour récolter les grands honneurs de la compétition. « J’étais venu pour gagner et j’ai réussi à accomplir mon devoir », a commenté Beaudry.
 
« Mon combat le plus difficile de la journée a été en quart de finale, face à l’Argentin Alexander Achten, médaillé aux Jeux de Sydney. Il est plus vieux, alors physiquement je le dominais, mais tactiquement, il est très expérimenté », a ajouté celui qui l’a finalement emporté 15-10.
 
Beaudry, Couturier et Polossifakis étaient tous les trois impliqués dans une course aux points en vue de la seule place accessible aux Canadiens en vue des Jeux olympiques. C’est finalement Philippe Beaudry qui aura cet honneur, lui qui participera à ses deuxièmes Jeux. « Nous avons eu une belle course, nous avons tous travaillé très fort. Nous nous sommes tous surpassés. Je suis bien content d’avoir réussi. »
 
Lalonde Turbide stoppé par le médaillé d’or
 
À Bonn, en Allemagne, pour la Coupe du monde de fleuret, Étienne Lalonde Turbide s’est incliné à son premier match de la journée, dans le tableau de 64. L’escrimeur classé 50e au monde a plié l’échine 15-10 contre l’éventuel vainqueur de la compétition, le Russe Artem Sedov. « J’étais vraiment dans le match, mais c’est surtout l’expérience qui l’a avantagé. Il a bien varié ses choses et de mon côté, je suis un peu trop resté sur les mêmes actions et ça ne fonctionnait pas toujours », a raconté Lalonde Turbide, tout de même satisfait de s’être classé dans le tableau de 64. Il finit l’épreuve individuelle en 46e place.
 
Le Verdunois sera de retour à l’action dimanche à l’occasion du tournoi par équipe.
 
-30-
 
Rédaction : Émilie Bouchard Labonté et Éric Gaudette-Brodeur
 
 

23-3 Multisport Jeux du Commonwealth, Glasgow, Écosse - plusieurs Québécois

> Format pdf               > Format xls

Dernières nouvelles
22-07-2014 Escrime – Championnats du monde
Une 11e place au fleuret, des déceptions à l’épée
>Suite
22-07-2014 Plongeon
Jennifer Abel
>Suite
21-07-2014 Sportcom - Escrime - Championnats du monde
Les sabreuses canadiennes en 16e place à Kazan
>Suite
>Voir toutes les nouvelles
Communiqués
INS Québec FAEQ MELS SportsQuébec
RDS ICI Radio-Canada Journal de Montréal
 © 2011 Sportcom. Tous droits réservés.

  Connexion