Patinage artistique

Jeunes, confiants et à la recherche de l’or

duhamelradford
Photo Patinage Canada 
Meagan Duhamel et Eric Radford

Montréal, 22 octobre 2015 (Sportcom) – Les patineurs québécois ont conclu en force la dernière saison et comptent bien faire entendre à nouveau l’hymne national du Canada sur les différentes patinoires où se dérouleront les compétitions du circuit du Grand Prix de patinage artistique 2015. Ne vous fiez pas à leur âge, car bien qu’ils soient jeunes, ils n’en sont pas à leurs premières expériences sur la scène internationale et ils sont décidés à faire leur place parmi les meilleurs.

Du 29 octobre au 1er novembre, la ville de Lethbridge en Alberta accueillera les Internationaux Patinage Canada de même que les champions du monde en titre en couple, Meagan Duhamel et Eric Radford. Ils participeront également au Trophée NHK du 27 au 29 novembre à Nagano au Japon.

Invaincus la saison dernière en compétition internationale, Duhamel, de Boucherville, et Radford, de Montréal, ont passé l’été à faire des spectacles à travers le monde, notamment au Japon et en Chine.

Afin de bien préparer la saison des Grands Prix, les vétérans ont pris part à deux compétitions internationales pour parfaire leurs programmes. D’ailleurs, ils ont remporté la Classique internationale d'automne la semaine dernière à Barrie en Ontario.

« Avec ces compétitions, nous avons mis en perspective la façon dont nous maîtrisons la pression et nos attentes par rapport au fait que nous commençons la saison en tant que champions du monde. Ça serait facile de dire que nous allons faire la même chose que l’an passé, mais nous nous trouvons dans une position différente », a commenté Eric Radford.

Quadruple ou pas ?

Le couple canadien est notamment reconnu pour ses quadruples sauts lancés et ses triples lutz côte à côte. Le quadruple, un élément difficile et risqué, leur a notamment permis de monter sur la plus haute marche du podium à plusieurs occasions et de s’imposer parmi les meilleurs. Cette année, le couple usera de stratégies quant à l’utilité de cet élément.

« Nous les avons essayés dans les deux évènements, mais nous ne les avons pas exécutés parfaitement. Nous travaillons sur le quadruple et nous allons voir cette saison si nous en avons besoin. Nous l’avons en banque et nous sommes capables de le faire », a expliqué Meagan Duhamel, âgée de 29 ans.

Elle ajoute que lorsqu’ils ont pris la décision de mettre le quadruple lancé dans le programme, ils étaient déjà vice-champions du monde et leurs autres sauts étaient constants, dont le triple lutz côte à côte. « Nous avons ajouté un seul élément risqué, alors que certains couples l’ajoutent même si le reste n’est pas encore constant. »

Son partenaire renchérit que l’utilisation de cet élément demande beaucoup de préparation autant physique que mentale. « Cela sera vraiment intéressant de voir ce que les couples tenteront de faire parce que le quadruple n’est pas un élément facile à réaliser en compétition. Le manquer ne te donne pas plus de points que de réussir un triple. C’est un très gros risque, mais qui est bien récompensé. Parfois, les gens pensent que ce saut nous donne de gros pointages, mais je crois que l’an passé nos victoires étaient dues en partie au fait que nous avons amélioré nos éléments de base en couple », a conclu le patineur de 30 ans originaire de l’Ontario.

Jeunes couples ambitieux

Julianne Séguin et Charlie Bilodeau seront aussi les représentants du Québec dans la catégorie couple pour les compétitions de Skate America (22 au 25 octobre à Milwaukee aux États-Unis) et au Trophée Éric Bompard (13 au 15 novembre à Bordeaux en France).

La saison dernière, Séguin et Bilodeau étaient d’ailleurs les vice-champions du monde juniors et font leur entrée sur la scène senior cette année avec le premier Grand Prix du circuit. « Ça commence cette semaine! Nous avons vraiment hâte et nous sommes vraiment excités. Nous n’avons pas d’attentes pour Skate America. Nous voulons nous amuser. Nous voulons simplement bien faire et bien réussir notre entrée chez les seniors », a commenté la Longueuilloise de 18 ans.

Pour se tailler une place auprès des grands noms du monde du patinage, les deux jeunes vont d’abord miser sur la qualité de leurs éléments. « Nous allons y aller une étape à la fois et je crois que ça nous rendra service. Nous avons amélioré nos éléments en général. Si nous sommes capables de les réussir très bien et d’aller chercher les petits détails, ce sera une fierté », a ajouté la partenaire de Charlie, 22 ans, et originaire de Notre-Dame-du-Portage.

Pour leur part, Vanessa Grenier et Maxime Deschamps seront aux Internationaux Patinage Canada et à la Coupe de Chine du 6 au 8 novembre à Pékin. La patineuse de 23 ans de Martinville et son partenaire de 23 ans de Vaudreuil-Dorion sont les champions canadiens juniors de 2014. Ils participeront à leur deuxième Grand Prix cette année après avoir terminé sixièmes à Skate America l’an passé. Par ailleurs, l’équipe s’entraîne à Saint-Léonard aux côtés de Duhamel et Radford.

Baldé, Mallet, Paradis et Ouellette

Chez les hommes, le Québécois Elladj Baldé de Pierrefonds participera à la Coupe de Chine et au Trophée NHK. L’athlète de 24 ans a déjà commencé la saison du bon pied en remportant sa première victoire internationale en septembre au Trophée Nebelhorn en Allemagne. Lors de l’événement, Baldé a obtenu un record personnel en réussissant notamment des quadruples sauts.

Les femmes seront représentées par la patineuse de Sept-Îles, Véronik Mallet, aux Internationaux Patinage Canada. Il s’agit de la troisième participation à cet événement pour la patineuse qui a terminé 10e l’an dernier. En 2013, l’athlète de 21 ans est apparue sur la scène internationale senior et est devenue membre de l’équipe nationale de Patinage Canada. Cette saison, elle a pris part à l’U.S. International Figure Skating Classic 2015 à Salt Lake City où elle a terminé neuvième.

Finalement, en danse sur glace, le couple formé d’Elisabeth Paradis et Francois-Xavier Ouellette sera aussi présent aux Internationaux Patinage Canada. Paradis, âgée de 23 ans de Montréal, et Ouellette, du même âge de Mascouche, ont terminé septième à cette compétition l’an dernier et ont aussi pris le quatrième rang à Skate America. Ils s’entraînent avec Marie-France Dubreuil et Patrice Lauzon, olympiens et deux fois médaillés d’argent des Championnats du monde.

À la fin de cette série de compétitions, les meilleurs patineurs dans chaque catégorie se retrouveront à la finale du Grand Prix qui aura lieu à Barcelone du 10 au 13 décembre.