Voile et voile paralympique – Coupe du monde

Scott Lutes et ses coéquipiers en tête

lutesscott
Photo Teri Dodds 
Scott Lutes, Paul Tingley et Logan Campbell

Montréal, 27 janvier 2016 (Sportcom) – L’équipage canadien de voile paralympique composé de Scott Lutes, Paul Tingley et Logan Campbell se démarque dans la classe Sonar cette semaine. Après six des dix étapes prévues à la Coupe du monde de Miami, en Floride, le trio était provisoirement en tête du classement général de l’épreuve mercredi soir.

Le Québécois et ses coéquipiers ont amassé un total de 9 points, terminant deux courses au premier rang et deux courses en deuxième place. Ils sont suivis de près dans le tableau par les Britanniques (12 points) et les Australiens (15 points).

Les navigateurs du Sonar canadien nommé Get Lucky avaient qualifié leur embarcation pour les Jeux paralympiques de Rio en décembre dernier, aux Championnats du monde de voile paralympique présentés à Melbourne, en Australie.

Également en voile paralympique, Christine Lavallée  est actuellement dans le top-10 en classe 2.4mR.  Elle occupe le huitième rang provisoire avec un total de 33 points, alors que six des dix courses à l’horaire ont été disputées.

En voile, Martin Robitaille participe à la Coupe du monde en classe Finn. Après les quatre premières étapes, l’athlète de Deux-Montagnes se place  au 31e rang, cumulant 96 points.

En action dans un Nacra 17, Justine Antaya et Maxime Loiselle sont actuellement 44es après les huit premières courses. Ils affichent un total de 282 points.

Dans la classe RSX, Gabriel Verrier-Paquette occupe présentement la 39e place avec 146 points et son compatriote Jean-Sébastien Fugère est 40e avec 153 points. Sept courses sont encore à faire dans leur catégorie.

Arielle Morgan et Heather Myatt font équipe à bord d’un 49er-FX. Elles sont actuellement 31es (157 points) après sept courses.  

Finalement en Laser Radial, Coralie Vittecoq a pris part à cinq étapes jusqu’à présent. Elle se classe au 60e rang avec un total de 103 points.

La Coupe du monde de Miami prendra fin le 30 janvier. Elle comporte un enjeu supplémentaire pour les athlètes masculins en classe Finn et en RSX. Deux billets pour les Jeux olympiques de Rio seront à l’enjeu du côté des RSX, alors qu’un laissez-passer sera remis dans la classe Finn.