Escrime – Coupe du monde

Van Haaster 31e au fleuret

vanhaastermaximilien
Photo Escrime Canada 
Maximilien Van Haaster

Montréal, 6 février 2016 (Sportcom) – Le Montréalais Maximilien Van Haaster participait au tableau principal de la Coupe du monde de fleuret chez les hommes présentée à Bonn, en Allemagne, samedi. Malgré une foulure à l’index de la main droite, le Québécois a tout de même su tirer l’épingle de son jeu.

Au premier tour, le fleurettiste de 23 ans, 54e au classement mondial, a remporté son combat contre le Chinois Jianfei Ma, huitième à l’international, par la marque de 15 à 14.

Confiant de cette victoire, l’athlète de l’arrondissement Ahuntsic—Cartierville n’a toutefois pas été en mesure de reproduire ses bons coups à son affrontement du tableau de 32. L’Italien Alessandro Paroli, 65e, a fait plier l’échine du Canadien 15 à 11. Avec une fiche d’une victoire et une défaite à ce second jour de l’épreuve individuelle, Van Haaster a conclu au 31e rang.

« J’ai tiré un bon match contre le Chinois, mais j'ai moins bien fait contre l'Italien. Je n'ai pas vraiment analysé ma journée parce que j'essaye d'oublier ça et de me concentrer sur l'épreuve par équipe de dimanche. Toutefois, je peux dire que j'aurais pu faire mieux. J'ai eu plusieurs contre-performances cette année, donc ça fait du bien de voir que ça débloque, mais je ne suis pas encore satisfait », a commenté Van Haaster.

En finale, l’Anglais James-Andrew Davis a remporté l’or devant l’Américain Miles Chamley-Watson. La médaille de bronze a quant à elle été remise à l’Italien Daniele Garozzo qui a vaincu le Français Erwan Le Pechoux.

Rio 2016

Dimanche, Van Haaster prendra part à l’épreuve par équipe en fleuret afin d’aider ses coéquipiers à qualifier le pays en vue des Jeux olympiques de Rio. Du côté individuel, le Québécois s’est assuré d’au moins deux points au classement international avec sa participation de samedi au tableau principal.

« Pour la qualification individuelle, je suis en bonne position pour Rio. L'important, c'est de bien faire demain pour qualifier l'équipe au complet », a expliqué Van Haaster. « Le moral est bon, on est confiant. La stratégie est de tirer du mieux qu'on peut dans tous nos assauts. Il ne faut pas trop penser aux points ou à la qualification. On va tirer fort et à la fin de la journée, on verra si on se qualifie ou non. »

L’équipe canadienne composée de Van Haaster, d’Eli Schenkel, d’Étienne Lalonde Turbide et d’Anthony Prymack affrontera l’Irlande au premier tour. Si les représentants de l’unifolié l’emportent, ils se mesureront aux Japonais en huitième de finale.