Patinage artistique – Championnats des quatre continents

Quand des ennuis vestimentaires s’invitent sur la patinoire

ParadisOuellette2_libre
Photo Patinage Canada 
Élisabeth Paradis et François-Xavier Ouellette

Montréal, 19 février 2016 (Sportcom) – Lorsqu’Elisabeth Paradis et François Xavier-Ouellette ont commencé leur programme libre en danse, ils étaient loin de se douter de la malchance qui les attendait. Le col de la robe de la Montréalaise s’est détaché durant une portée vendredi aux Championnats des quatre continents de patinage artistique présentés à Taipei, à Taiwan.

Le couple formé de la Verdunoise et du Mascouchois a été dans l’obligation d’arrêter la performance en milieu de programme alors qu’une des bretelles de la robe de la patineuse s’est détachée. Au lieu de se diriger directement vers les juges, les patineurs ont tenté de rattacher la robe de Paradis puisque son autre bretelle ne tenait plus qu’à un bouton pression.

Toutefois, la musique n’a jamais cessé de jouer et ils n’ont pu reprendre le segment qu’ils avaient manqué en raison de ce problème. Les Québécois ont donc continué leur programme avec toute la grâce qu’ils avaient avant cette interruption.

Malgré cette situation exceptionnelle, les danseurs ont pris le septième rang du programme libre avec 86,79 points, leur meilleure marque de la saison. Les Canadiens, qui patinent ensemble depuis 2010, ont malheureusement perdu trois points en raison du fait qu’ils ont arrêté leur chorégraphie durant 35 secondes.

« Ce fut un grand apprentissage pour nous avec le problème de costume, mais nous sommes très contents de la façon dont nous avons géré le tout. D'avoir la quatrième meilleure note technique, c'est vraiment exceptionnel », a commenté la patineuse de 23 ans.

Sur les réseaux sociaux, le couple a mentionné avoir appris plusieurs choses à cette compétition, dont bien resserrer l’agrafe de la robe avant de commencer leur présentation et bien connaître les règlements concernant les interruptions de programme.

Au classement final à l’épreuve en danse, Paradis et Ouellette ont conclu en sixième place avec 146,94 points.

« Je crois que nous avons prouvé que nous sommes de techniquement de calibre. D'ici aux mondiaux, nous allons devrons travailler la présentation et notre assurance sur la glace pour augmenter la note artistique », a fait savoir Paradis, entraîné par Marie-France Dubreuil et Patrice Lauzon, olympiens et deux fois médaillés d’argent des Championnats du monde.

Les États-Unis auront finalement réussi un doublé avec les Shibutani qui ont raflé l’or pour un total de 181,62 points. Chock et Bates ont mis la main sur la médaille d’argent avec 174,64 points. Les champions des quatre continents 2015, Weaver et Poje, repartent quant à eux avec la médaille de bronze après avoir cumulé 173,85 points. Finalement, Gilles et Poirier concluent au cinquième rang avec 162,19 points.

Du côté de la compétition individuelle masculine, les Canadiens prenaient part au programme court. Le triple champion du monde et double médaillé d’argent olympique, Patrick Chan, est provisoirement au cinquième rang avec 86,22 points. Liam Firus et Kevin Reynolds sont quant à eux respectivement 14e (61,81 points) et 20e (55,14 points).

Samedi, Véronik Mallet sera de retour sur la glace chez les femmes alors que les couples Meagan Duhamel et Eric Radford ainsi que Vanessa Grenier et Maxime Deschamps tenteront de monter sur le podium.