Taekwondo – Qualification panaméricaine olympique

Le billet olympique glisse des mains de Maxime Potvin

potvinmaxime1
 
Maxime Potvin

Montréal, 11 mars 2016 (Sportcom) – C’est en mort subite que se sont dissipées les chances de Maxime Potvin de s’envoler vers Rio au mois d’août prochain, alors qu’il a perdu son combat de demi-finale de la Qualification panaméricaine olympique disputée à Aguascalientes, au Mexique, vendredi soir.

Afin gagner son billet pour les grands Jeux, le taekwondoïste de Québec devait atteindre la finale de la catégorie des moins de 68 kg.

Cette journée au dénouement décevant avait pourtant bien commencé, alors que le Québécois, favori du tournoi, avait eu le dessus sur le Péruvien Peter Lopez (6-4). Il a ensuite profité d’une pause avant de disputer le combat crucial, son duel de demi-finale contre le Vénézuélien Edgar Contreras.

L’affrontement a commencé calmement. Les deux taekwondoïstes faisaient preuve de patience. Le Vénézuélien a finalement inscrit un premier point au tableau en deuxième ronde, mettant de la pression sur le Québécois.

La dernière minute du combat a été très mouvementée. Contreras menait par la marque de 3-1. Potvin n’avait donc pas le choix de donner le tout pour le tout. En bombardant son adversaire, il a réussi à égaliser le pointage à la dernière seconde, forçant la tenue d’une manche supplémentaire.

La ronde de prolongation, appelée mort subite, ne pardonne pas. Le premier taekwondoïste à gagner un point remporte le combat, et dans ce cas son billet pour les Jeux olympiques de Rio. C’est le Vénézuélien qui a été l’heureux élu, il a marqué le point de la victoire sur une séquence que les juges ont dû valider à l’aide de la reprise vidéo.

Les choses se sont passées différemment pour la Canadienne Melissa Pagnotta, seule représentante du Canada à avoir reçu son billet pour les Jeux olympiques de Rio vendredi soir dans la catégorie des moins de 67 kg.

Marc-André Bergeron vit aussi la déception

Jeudi soir, Marc-André Bergeron avait aussi raté sa qualification pour Rio chez les plus de 80 kg. Malgré la déception, il est cependant resté positif et a annoncé sur les médias sociaux qu’il s’embarquait de nouveau dans l’aventure pour les quatre prochaines années.

« Tout d'abord, pour ceux qui se font du souci, je vous rassure : je vais bien. Déçu évidemment, mais je regarde en avant, a écrit le taekwondoïste. L'apitoiement est complètement inutile et nuisible. La route pour les Jeux de Rio se termine ici dans mon cas, mais je vous annonce que j'embarque tête première dans le prochain cycle olympique. »

Il a ajouté que cette expérience lui a permis d’évoluer énormément durant la dernière année. « À mon avis, il n'y a pas plus grand enjeu dans la carrière d'un athlète que de combattre pour une qualification olympique. Maintenant, je sais, je l'ai vécu! On sort de notre zone de confort dans de pareilles circonstances. L'urgence de performer nous amène à nous questionner, à oser et ultimement à nous améliorer de façon quasi exponentielle. »