Boxe – Qualifications olympiques continentales

David Gauthier s’en va en quart

GauthierDavid
 


Montréal, 14 mars 2016 (Sportcom) – Le rêve olympique du pugiliste québécois David Gauthier est toujours en vie, lui qui a remporté son premier combat des Qualifications olympiques continentales, lundi, à Buenos Aires.

En action chez les moins de 60 kg, le boxeur de Saint-Jean-sur-Richelieu a voulu démontrer dès le début de la semaine qu’il ne se laisserait pas marcher sur les pieds. Il a remporté par décision unanime des juges (3-0) son duel contre l’Uruguayen Eduardo Estela.

« La glace est brisée. J’avais un adversaire un peu difficile, mais je suis content de mon combat. Ce n’était pas facile, mais mon plan a fonctionné. La stratégie était de ne pas prendre de coups pour rien et d’utiliser mon jab. Mes gros atouts étaient ma vitesse, mes déplacements, le plus important en boxe », a indiqué le Québécois.

Maintenant que le coup d’envoi de cette semaine importante a été donné, David Gauthier se sent plus prêt que jamais à franchir les prochaines étapes. « Le premier combat est toujours plus stressant. Les gars essaient toujours de se montrer intimidants à l’entraînement du début de la semaine. Les nuits sont plus courtes parce que je suis presque en train de faire mon combat quand j’essaie de dormir. »

Mercredi, le périple du représentant de l’unifolié se poursuivra face à Jaime Munoz, du Panama. « J’ai regardé son combat du jour. Il semble moins bon que l’Uruguayen que j’ai affronté, mais il n’est pas à prendre à la légère non plus », a dit Gauthier.

Pour confirmer sa place aux Jeux olympiques de Rio, le boxeur doit se classer parmi le top-3 de sa catégorie. Les deux athlètes vaincus en demi-finales seront convoqués sur le ring pour déterminer la troisième place et le vainqueur d’un laissez-passer vers le Brésil.

« Je suis super confiant. Ça va aller de mieux en mieux. Habituellement, le combat le plus difficile pour moi est toujours le premier. Je suis un gars qui stresse pour rien des fois, mais je pense que quand ça commence bien comme aujourd’hui, ça va juste de mieux en mieux », a confié Gauthier.

S’il ne gagne pas de billet olympique en Argentine, David Gauthier aura une dernière chance d’obtenir sa place aux Jeux de Rio lors du tournoi mondial de qualification olympique qui aura lieu en juin prochain, en Azerbaïdjan.

Au tour de Fortin et Veyre

Lundi soir, ce sera au tour d’Ariane Fortin (-75 kg) et de Caroline Veyre (-60 kg) de monter sur le ring dans la capitale argentine.

En quart de finale, Veyre, première tête de série chez les moins de 60 kg, affrontera l’Américaine Mikaela Joslin Mayer. Le défi est de taille pour la Québécoise cette semaine. Afin de s’envoler vers Rio au mois d’août prochain, elle ne peut faire autrement que d’être la grande championne du tournoi.

Ariane Fortin, deuxième favorite de la catégorie des moins de 75 kg, se mesurera quant à elle à la Vénézuélienne Francelis Dilmar Carmona Paez. Pour gagner son laissez-passer olympique, elle devra faire partie des deux finalistes.