Karaté – Open de Rotterdam

Les Québécois discrets aux Pays-Bas

general-karateH
 


Montréal, 20 mars 2016 (Sportcom) – Les karatékas canadiens étaient en action ce week-end à l’Open de Rotterdam (Premier League), aux Pays-Bas. Les meilleurs résultats du pays ont été obtenus par Kathryn Campbell (-55 kg) qui a mis la main sur la médaille de bronze en kumite chez les femmes et Kenneth Lee qui a fini septième en kata du côté des hommes.

Plusieurs Québécois étaient en action samedi et dimanche à cet événement. Kamille Desjardins, de L’Ange-Gardien, est celle qui s’est rendue le plus loin. L’athlète de 23 ans a bien commencé sa journée en remportant son premier combat 1 à 0 contre la Danoise Angela Zaqoomi dans la catégorie kumite des moins de 61 kg.

Elle s’est par la suite à nouveau imposée à son second affrontement contre la Belge Nele De Vos par la marque de 3 à 0. Toutefois, son parcours a pris fin au troisième tour alors qu’elle a terminé à égalité 1 à 1 contre la Slovaque Miroslava Kopunova.

Toujours en kumite, Tina Smith-Desrosiers, de Sherbrooke, a été éliminée d’entrée chez les moins de 55 kg par l’Italienne Sara Cardin, 1 à 0. Chez les moins de 68 kg, Marianne Boulé, de Gatineau, a perdu son seul affrontement 3 à 0 contre la Belge Luana Debatty après avoir reçu un laissez-passer au premier tour. Finalement, la Gatinoise Camélie Boisvenue (+68 kg) s’est aussi fait montrer la porte de sortie à son premier affrontement par la marque de 2 à 0 face à Valeria Echever de l’Équateur.

Kata féminin

En kata féminin, la Terrebonnienne Daphné Trahan-Perreault a terminé la journée avec une fiche de deux victoires et une défaite. Elle a gagné 3 à 2 contre l’Anglaise Aimee Sell, 4 à 1 face à l’Espagnole Carmen Garcia Capitan et a finalement perdu 3 à 2 devant l’Allemande Martina Resch.

La Gatinoise Hana Furumoto-Deshaies était aussi présente dans cette catégorie. La karatéka de 17 ans a commencé sa journée avec un laissez-passer au premier tour. Une fois en action, elle a signé une victoire de 4 à 1 contre l’Allemande Laura Dreyer, mais s’est ensuite fait éliminer par la marque de 4 à 1 par la Slovaque Alzbeta Oveckova.

Dure journée pour les hommes

Dans la catégorie kumite moins de 75 kg, Patrice Boily-Martineau a obtenu un laissez-passer au premier tour. Par la suite, le karatéka de Sainte-Julie a gagné son combat 4 à 3 contre le Danois Mattias Pedersen pour ensuite après perdre 3 à 2 contre le Polonais Maciej Boguszewski.

De son côté, Guillaume Tremblay (-84 kg) a connu une journée tout aussi courte en kumite. Après avoir reçu un laissez-passer au premier tour, il s’est incliné 3 à 2 à son seul affrontement du jour contre le Néerlandais Donovan Wold.