Natation – Essais olympiques et paralympiques

Mary-Sophie Harvey brise la glace

HarveyMarieSophie
Natation Canada 
Mary-Sophie Harvey

Montréal, 6 avril 2016 (Sportcom) – La Québécoise Mary-Sophie Harvey a sauté dans la piscine de Scarborough pour la première fois des Essais olympiques canadiens, jeudi, afin de participer au 400 m quatre nages.

L’athlète du club de natation Neptune s’est classée au neuvième rang de la finale, avec un temps de 4 min 55,07 s. « C’était une préparation pour le 200 m quatre nages de vendredi, mais je suis assez contente de mes temps. Je suis partie plus vite au papillon et au dos. Après ça s’est gâté », a indiqué Harvey.

La nageuse a été dérangée cet automne dans sa préparation en vue des essais olympiques. « Je n’ai pas eu le début d’année que je voulais. J’ai été hospitalisée un mois complet pour une mononucléose. Je n’ai pas pu m’entraîner du tout pendant tout ce temps. »

« C’a été difficile, mais je n’ai pas perdu espoir. Je suis retournée dans la piscine par après et j’ai redoublé d’efforts. Je pense que mon niveau est vraiment bon et je suis confiante. J’ai remonté la pente », a-t-elle ajouté.

Au 100 m dos, Alexia Zevnik (Pointe-Claire Swim Club) a pris le quatrième rang de la finale, arrêtant le chrono à 1 min 00,72 s. Ivan Cocunubo, du club CAMO, a pour sa part terminé en septième place au 200 m papillon (2 min 02,36 s).

Au 100 m brasse paralympique, des Québécois se sont démarqués. Maxime Rousselle a été le plus rapide chez les S14. En finale toutes catégories confondues, il a obtenu le deuxième meilleur chrono (1 min 11,44 s) et a terminé seulement 3 centièmes derrière James Leroux (S9), de Repentigny. Il était vraiment très heureux de sa performance en sortant de la piscine.

Chez les femmes, Sarah Girard (S9) a été la première à toucher le mur en finale toutes catégories confondues.

Les Essais olympiques et paralympiques se poursuivent jusqu’à dimanche.