Natation – Essais olympiques et paralympiques canadiens

Sandrine Mainville ira à Rio !

MainvilleSandrine
Photo Natation Canada 
Sandrine Mainville

Montréal, 9 avril 2016 (Sportcom) – Après Katerine Savard (relais 4 x 200 m libre) et Audrey Lacroix (200 m papillon), une troisième nageuse québécoise s’ajoute à la liste des athlètes nommés au sein de la délégation canadienne des Jeux olympiques de Rio. Troisième en finale du 100 m libre samedi soir aux Essais olympiques et paralympiques canadiens qui sont disputés à Scarborough, Sandrine Mainville pourra représenter le pays au relais en sol brésilien.

La victoire est allée à Penny Oleksiak qui a parcouru la distance en 53,31 s et a du même coup réécrit le livre des records canadiens. La nageuse de Toronto, qui est âgée de 15 ans seulement, a également nagé sous l’ancienne marque mondiale junior. Deuxième en 53,91 s, Chantal Vanlandeghem, originaire de Winnipeg, pourra également être au départ de l’épreuve individuelle à Rio.

L’équipe de relais 4 x 100 m libre sera complétée par Mainville, troisième samedi soir en 54,14 s, et la Torontoise Michelle Williams, quatrième en 54,45 s.

« C’est un peu décevant de ne pas faire un top-2 et de ne pas m’être qualifiée pour l’épreuve individuelle, mais le but était de faire l’équipe alors je suis satisfaite », a mentionné Mainville, de Boucherville.

La nageuse de 24 ans avait également pris le troisième rang des préliminaires samedi matin. « C’est vraiment excitant. Ç’a été difficile de gérer ma nervosité, mais je m’améliore d’année en année. »

Mainville, Oleksiak, Vanlandeghem et Williams s’entraînent toutes les quatre à Scarborough au Centre de haute performance – Ontario sous la supervision de l’entraîneur Ben Titley. Elles poursuivront donc leur parcours ensemble jusqu’à Rio. « C’était un peu comme à l’entraînement ce soir d'être les quatre en avant. C’est vraiment motivant de s’entraîner avec les filles, car nous nous poussons les unes les autres chaque jour. C’est le fun de savoir que nous allons nous suivre les prochains mois pour aller plus vite cet été et potentiellement remporter une médaille aux Jeux ! » a conclu Sandrine Mainville.

Également finalistes, Alexia Zevnik (54,53 s) a fini cinquième,  Katerine Savard (54,94 s) a pris le septième rang tandis qu’Ariane Mainville (56,36 s), petite sœur de Sandrine, a terminé dixième.

Au 200 m brasse, la Britanno-Colombienne Kierra Smith (2 min 23,91 s) et l’Ontarienne Martha McCabe (2 min 25,13 s), respectivement première et deuxième de la finale féminine, représenteront le pays à Rio. Ashley McGregor, de Pointe-Claire, a quant à elle fini cinquième en 2 min 28,67 s.

Britanny MacLean a quant à elle survolé la finale du 800 mètres libre, stoppant le chrono à 8 min 21,40 s. La Montréalaise Barbara Jardin a fini septième en 8 min 56,05 s.

Chez les hommes, Mack Darragh a remporté la finale masculine du 100 m papillon en 53,37 s. Bien que l’Ontarien n’a pas réalisé le standard olympique de 52,36 s, il ira à Rio à titre de membre du relais 4 x 100 m quatre nages.

L’Ontarien Kourosh Ahani, le Gatinois Ivan Cocunubo et le Britanno-Colombien Coleman Allen se sont tous les trois partagé la deuxième place avec un chrono identique de 53,90 s.

Jeremie Dezwirek a quant à lui remporté le 200 m dos en 1 min 58,31 s, neuf centièmes de seconde plus lent que le standard olympique établi à 1 min 58,22 s.

Aurélie Rivard au sommet

Du côté des finales de paranatation, Aurélie Rivard (S10) a été la plus rapide de la finale féminine du 100 m dos toutes classes confondues, réalisant un temps de 1 min 11,72 s. Justine Morrier (S14), Camille Bérubé (S8) et Sabrina Duchesne (S8) étaient parmi les finalistes.

Toujours au 100 m dos, mais du côté masculin, Nicolas-Guy Turbide (S13) a stoppé le chrono à 1 min 00,31 s, réalisant du même coup un record canadien chez les S13. Il a terminé devant Benoit Huot (S10), qui a parcouru la distance en 1 min 1,33 s. Maxime Rousselle (S14) était aussi de la finale.

Valérie Drapeau (S5) a pour sa part participé à la finale du 50 mètres dos.

Les essais olympiques et paralympiques canadiens se termineront dimanche, au Centre sportif panaméricain.

La liste des paranageurs qui représenteront le pays aux Jeux paralympiques de Rio sera dévoilée au terme de la compétition. Un maximum de 11 hommes et 11 femmes feront partie de la délégation.