Escrime – Championnats du monde juniors et cadets

Les Canadiennes satisfaites malgré une journée en dents de scie

escrime-generalsabre
Photo Devin Manky, COC 


Montréal, 9 avril 2016 (Sportcom) – Les sabreuses blainvilloises Frédérique Bourget, Rachel et Véronique Lamarre ainsi que l’Albertaine Madison Thurgood ont terminé dixième à l’épreuve par équipe, samedi, aux Championnats du monde juniors et cadets d’escrime, à Bourges, en France.

« Ç’a bien été la plupart du temps. Ça dépend des matchs, mais nous avons très bien performé dans certains d’entre eux », a commenté d’emblée Bourget, âgée de 18 ans.

L’équipe canadienne a commencé sa journée avec un laissez-passer au tableau des 32 avant de perdre son premier affrontement contre les Mexicaines. Ces dernières ont su garder leur avance tout au long pour remporter 45-31.

Vaincues dans le tableau des 16, les Canadiennes se sont ensuite mesurées aux Algériennes contre qui elles ont gagné 45-36. Le pays a pris les devants dès le début pour creuser l’écart petit à petit.

À leur troisième combat, les Canadiennes ont effectué une remontée pour gagner 45-37 contre les Sud-Coréennes. Encore une fois, les sabreuses représentant le rouge et le blanc ont mené le jeu, mais au quatrième échange, la Sud-Coréenne Eunhye Jeon a réussi à marquer un point de plus pour porter la marque 25-24 en faveur de son équipe.

Au tour suivant, Rachel Lamarre a renversé la situation pour redonner l’avance aux siennes en marquant six points contre deux, soit 30-27. Heureusement pour le Canada, le pays a gardé la tête jusqu’à la toute fin.

Finalement, les représentantes de l’unifolié se sont avouées vaincues à leur dernier combat du jour face aux Hongroises. Avec un pointage de 45-34, le Canada a terminé dixième du classement général de cette épreuve.

« C’est le match qui m’a permis de faire face à la Hongroise qui m’a battue à mon premier combat de l’épreuve individuelle, Mirabella Kelecsenyi. Il me reste une autre année chez les juniors et je pense que nous pouvons terminer parmi les huit meilleures la saison prochaine », a ajouté Frédérique Bourget.

Les Danois ont raison des Canadiens

Le Sherbrookois Loïc Beaulieu, l’Ontarien Alex Cucos de même que les Britanno-Colombiens Dylan French et Matson Lalor prenaient part à la compétition par équipe en épée.

Après avoir reçu un laissez-passer au premier tour, les Canadiens ont perdu leur seul match du jour dans le tableau des 32 contre le Danemark par la marque de 45-44. Beaulieu croit qu’un surplus de confiance serait peut-être la cause de leur défaite.

« Le Danemark est une équipe que nous avons déjà rencontrée en Coupe du monde cette année et cela avait très bien été. Nous les avions battus. »

Samedi, leurs adversaires ont creusé l’écart tranquillement, mais les épéistes du pays n’ont jamais baissé les bras et les ont talonnés tout au long du match, passant de cinq à trois points d’écart. Au septième échange, Dylan French a réussi à créer l’égalité 40-40 et a redonné espoir aux siens.

Malheureusement pour le Canada, l’Européen Christian Schack Linnemann a marqué cinq points contre quatre pour Loïc Beaulieu, âgé de 18 ans, donnant ainsi la victoire à son équipe. Les hommes ont donc été éliminés du tournoi.

« Ce n’était pas une bonne journée. C’est une équipe que nous aurions dû battre. Ils ne sont pas les plus forts, mais si nous ne tirons pas bien, c’est sûr qu’ils vont gagner », a conclu Loïc Beaulieu.

Finalement, pour la dernière journée de compétition dimanche, Monica Lubczynski, Alexanne Verret, Emma Von Dadelszen et Cindy Gao seront de retour en action pour l’épreuve par équipe en épée chez les femmes juniors.