Tennis de table – Tournoi nord-américain de qualification olympique

Pierre-Luc Thériault ne pourra jouer à Rio de Janeiro

theriaultpierreluc
 
Pierre-Luc Thériault

Montréal, 10 avril 2016 (Sportcom) – Le pongiste Pierre-Luc Thériault a vécu une immense déception dimanche en étant éliminé dans les demi-finales du tournoi nord-américain de qualification olympique. Mentalement épuisé, il n’a finalement pas été en mesure de mettre la main sur un des trois laissez-passer disponibles à Markham, en Ontario.

Les vainqueurs de chacune des trois journées de compétition obtenaient leur sauf-conduit pour le Brésil.

Après s’être incliné en finale vendredi face à son compatriote et le favori, l’Ontarien Eugene Wang, Thériault avait également perdu en demi-finale samedi, contre l’Américain Sharon Alguetti.

Dimanche, c’est Kanak Jha, un autre Américain, qui a mis fin à ses espoirs olympiques. « Ç’a été un match serré. Je jouais mieux qu’hier (samedi), mais j’ai manqué de jus mentalement à la fin. »

Exempté des quarts de finale, l’athlète originaire de Saint-Fabien, dans le Bas-Saint-Laurent, 213e sur l’échiquier international, a livré toute une bataille à Jha, 287e au monde, mais a finalement été défait en sept parties de 11-7, 10-12, 11-13, 11-9, 11-7, 6-11 et 11-5.

« J’ai vraiment tout donné aujourd’hui, j’ai fait de mon mieux. Je me suis quand même donné une chance de gagner ce match, mais malheureusement, je l’ai échappé à la fin », a indiqué Thériault, la voix éteinte.

« Dans les derniers mois, mentalement, j’avais de la difficulté. Je me suis peut-être un peu trop entraîné. J’ai peut-être dépassé ma limite », a-t-il avancé en cherchant une explication à ses résultats à Markham.

Le Québécois avait une idée de ce qu’il aurait pu faire différemment. « Si je pouvais retourner en arrière, j’aurais pris plus de pauses. J’aurais fait en sorte que mon horaire aurait été mieux planifié pour arriver avec plus d’énergie, mentalement, à la qualification. »

« Ces dernières années, je n’ai vraiment pas pris beaucoup de pauses et je pense que ça m’a rattrapé dans les derniers mois, où là je ne pouvais vraiment pas prendre de pause. »

Marko Medjugorac était aussi de la partie en Ontario. L’Américain Timothy Wang a cependant disposé du Sherbrookois 6-11, 11-9, 17-15, 11-5 et 11-7 en quart de finale.

Après Eugene Wang et l’Américain Yijun Feng, Kanak Jha a obtenu le troisième et dernier billet olympique quand il a défait Wang 11-5, 11-6, 11-7 et 11-9 en finale.

Du côté des femmes, la jeune Drumondvilloise Alicia Côté a été battue 11-1, 11-4, 5-11, 11-6 et 11-2 par l’Américaine Chen Wang en demi-finale.

L’Américaine Jiaqi Zheng s’est qualifiée pour les Jeux de Rio en s’imposant en finale, après sa compatriote Lily Zhang vendredi et la Britanno-Colombienne Mo Zhang samedi.

En ayant mis la main sur deux des trois laissez-passer olympiques disponibles, les États-Unis pourront déléguer une équipe de trois athlètes au Brésil, tant chez les hommes que du côté des femmes.