Vélo de montage – Coupe du monde

« C’est ma deuxième meilleure Coupe du monde à vie » – Raphaël Gagné

Léandre Bouchard se rapproche de son objectif en vue de Rio

GagneRaphael4_2016
Photo Long Nguyen, Cannondale 360Fly p/b Sugoi 
Raphaël Gagné

Montréal, 24 avril 2016 (Sportcom) – Les Québécois Raphaël Gagné et Léandre Bouchard ont connu une bonne entrée en la matière dimanche à la première étape de la Coupe du monde de vélo de montagne, à Cairns, en Australie. En terminant 12e, Gagné a obtenu un deuxième critère olympique et Bouchard a surpassé son objectif en finissant 19e.

Le Suisse Nino Schurter a remporté la course chez les seniors hommes en 1 h 27 min 44 s. Le Français Maxim Marotte a terminé à trois secondes du gagnant et son compatriote Julien Absalon a complété le podium, à 1 minute 7 secondes.

Raphaël Gagné, de Lac-Beauport, a conclu la course en sprint avec le Français Jordan Sarrou, 13e. Tous deux ont fini à 2 minutes 29 secondes du gagnant.

« J'ai travaillé fort durant la course et j’ai bien géré ça! Je suis content du travail que j'ai fait pour être fort en début de saison. Un top-12, c’est un critère olympique! C'est ma deuxième meilleure Coupe du monde à vie et j’en suis super heureux. J’espère me rapprocher encore plus », a commenté celui qui a pris le départ avec le numéro 19.

Le meilleur Canadien au classement mondial a mentionné que les conditions de course n’étaient pas des plus faciles avec un humidex de 35 à 40 degrés Celsius. Selon le cycliste de 28 ans, le tracé se démarquait par une longue section de plats et faux plats pendant trois minutes ainsi que par une longue montée de six minutes relativement technique.

« Le parcours était difficile techniquement, mais je dirais que pour les bons techniciens, c'était relativement facile. En étant précis, tout va bien, ce qui n'est pas toujours facile lorsqu'on est à l'effort intense. D'ailleurs, plusieurs athlètes ont fait des crevaisons. Je suis content de la façon que j'ai piloté, précisément, prudemment et avec un choix de pneus plus résistants que la moyenne. »

La prochaine semaine en sera une de récupération avec des entraînements légers à la maison. Le gros de l’entraînement reprendra rapidement en vue de la prochaine Coupe du monde en Allemagne, à la fin mai.

Bouchard dans le top-20

Léandre Bouchard, d’Alma, a terminé à 2 minutes 49 secondes de Schurter. Avec une place parmi les 20 premiers, le Québécois peut dire mission accomplie.

« J'avais quand même en tête un top-20 parce que c'est le genre de résultat qu'il me fallait pour réellement être dans la course pour les qualifications canadiennes olympiques. Je suis donc extrêmement satisfait. C'est mon meilleur résultat à vie et ça arrive vraiment au bon moment! », a fait savoir avec enthousiasme le cycliste de 23 ans.

Avec une excellente performance en poche, Bouchard a encore plus hâte de participer aux deux prochaines étapes de la Coupe du monde.

« Ma course s'est vraiment bien passée, j'étais en contrôle et j'ai vraiment bien joué mes cartes mettant à profit l'effet de groupe tout au long de ma course. Mon moment fort a été de suivre Julien Absalon, le numéro mondial, pendant presque un tour complet. Il a souffert d'une crevaison au premier tour et il m'a permis d'avoir un “lift” jusqu'au groupe suivant tandis qu'il a remonté jusqu'à la troisième place », a-t-il ajouté.

Fleury sur le podium

L’Américaine Kate Courtney a remporté la course chez les moins de 23 ans en 1 h 15 min 21 s. Catherine Fleury, d’Alma, a mis la main sur la médaille d’argent (+3 minutes 35 secondes) et la Russe Olga Terentyeva a complété le podium (+4 minutes 35 secondes).

Frédérique Trudel, de Lévis, a pour sa part terminé sixième dans le même temps que la cinquième place, à 6 minutes 27 secondes.

Dans la même catégorie, mais du côté des hommes, le Néo-Zélandais Samuel Gaze a été le plus rapide en 1 h 17 min 40 s devant les Français Romain Seigle et Titouan Carod qui ont terminé la course en sprint, tous deux à une seconde du temps le plus rapide.

Marc-André Fortier (Victoriaville) a obtenu le meilleur résultat du pays avec une 25e place alors qu’Alexandre Vialle (Prévost), Félix Belhumeur (Québec) et Raphaël Auclair (Québec) ont fini respectivement 29e, 32e et 35e.

Course enrichissante pour Montambault

Chez les femmes seniors, la Danoise Annika Langvad a remporté la course en 1 h 28 min 41 s devant la Suisse Linda Indergand (+10 secondes) et l’Australienne Rebecca Henderson (+52 secondes).

Cindy Montambault, de Val-David, a conclu au 36e rang (+10 minutes 35 secondes). La cycliste a toutefois connu un difficile début de course alors qu’elle a chuté à peine trois secondes après le départ. Reléguée en dernière place, elle a malgré tout réussi à remonter au classement.

« J'ai commencé à manquer d'énergie à mon cinquième tour sur six pour terminer à environ trois secondes de la 35e place. J'aurais bien aimé faire un top-35, car c'est un critère pour être dans le groupe de sélection pour les Championnats mondiaux en juin, mais je suis vraiment très satisfaite de ma course », a expliqué Montambault, âgée de 33 ans.

Elle a ajouté que c’était la première fois qu’elle se trouvait en position de rivaliser avec les autres adversaires en piste en Coupe du monde. « Normalement, je suis plutôt en mode survie, mais j'avais de bonnes jambes et le mental y était également. C'était un parcours sensas. C'était une course vraiment enrichissante qui me servira, tout au long de la saison j'en suis convaincue. »