33e Défi sportif AlterGo

Défi sportif AlterGo – Rêver de devenir Paralympien

Montréal, 30 avril 2016 – La campagne nationale du Comité paralympique canadien Paralympiens recherchés s’est arrêtée à Montréal  samedi et a profité des installations du Défi sportif AlterGo pour recruter de nouveaux athlètes afin de trouver la relève de demain.

La trentaine d’inscrits a tenté faire ses preuves et de se dépasser dans divers tests de vitesse et de force.

La journée Paralympiens recherchés en vidéo

« La relève côtoie l’élite. C’est ce que nous voulons, développer les athlètes de demain », a affirmé Maxime Gagnon, directeur du Défi sportif AlterGo.

Le bassin d’athlètes potentiels au Québec est grand et c’était l’occasion idéale pour le démontrer dans le cadre de cette journée. « Il y a cette année plus de 5 000 athlètes au Défi sportif AlterGo. Même si ne sont pas tous des athlètes avec des limitations physiques, il y en a quand même beaucoup. Ce sont les athlètes canadiens de demain, alors nous sommes bien contents ! » a ajouté Maxime Gagnon.

Parti de Québec samedi matin, Maxime Landry ne voulait pas rater sa chance. « J’aimerais énormément devenir un Paralympien en para-athlétisme », affirme celui qui pratique le karaté et aime aussi faire du vélo.

Les meilleures qualités que doivent posséder les athlètes selon lui ? « De la persévérance, mais surtout de l’endurance », a-t-il mentionné.

Raphaëlle Tousignant espère elle aussi avoir marqué les recruteurs.  « Je voulais donner tout ce que j’avais » a expliqué celle qui espère devenir une Paralympienne en hockey sur luge, mais n’écarte pas la possibilité de s’exécuter dans un autre sport. « Si je tombe amoureuse d’un autre sport, c’est sûr que je vais aussi donner tout ce que j’ai pour atteindre les Jeux paralympiques. »

Des représentants et entraîneurs de plusieurs fédérations canadiennes étaient également présents et avaient l’œil sur cette nouvelle génération d’athlètes. « Il y a des perles ici », a affirmé Arnaud Litou, gestionnaire de la haute performance en paracyclisme à Cyclisme Canada, qui observait les aptitudes de futures recrues sur le vélo stationnaire.

Les qualités recherchées en paracyclisme sont simples : « Il faut aimer la vitesse ! Il faut aussi être passionné et aimer les sports d’endurance ! » a expliqué Litou.

 À propos du Défi sportif AlterGo

Unique au monde, le Défi sportif AlterGo est un évènement international qui rassemble des athlètes handicapés de l’élite et de la relève. Du 25 avril au 1er mai 2016, plus de 5 000 athlètes se donnent rendez-vous pour 7 jours de compétitions à Montréal et sur la Rive-Sud. Le Défi sportif AlterGo participe au développement de la relève sportive québécoise et au rayonnement de l’accessibilité universelle. C’est une occasion pour tous de voir le handicap autrement.

– 30 –

Pour des photos en haute résolution, écrivez à marina@altergo.ca.

 

Source :
Marina Le Chêne
Tel. : 514 249-5063
Défi sportif AlterGo
www.defisportif.com

Une rédaction de Sportcom pour le Défi sportif AlterGo.