Cyclisme sur route – Tour de Californie

Le dernier de son clan !

DuchesneAntoine_portrait_2016
Photo Direct Énergie 
Antoine Duchesne

Montréal, 18 mai 2016 (Sportcom) – Les choses ne se sont pas déroulées comme prévu mercredi au Tour de Californie pour Direct Energie, si bien qu’Antoine Duchesne s’est retrouvé seul de sa formation à être toujours en contact avec le peloton à la fin de cette quatrième étape de 215 kilomètres.

Il s’est finalement glissé au 28e rang, dans un groupe de cyclistes qui ont rallié l’arrivée 38 secondes après le gagnant du jour, le Slovaque Peter Sagan (Tinkoff). L’athlète de Chicoutimi travaillait pour son coéquipier Bryan Coquard lors de l’étape disputée entre Morro Bay et Laguna Seca, mais ce dernier n’a pas connu la fin espérée.

« Nous misions tout sur Bryan Coquard. Normalement, il avait de bonnes chances. Quand je suis arrivé près du col de 5 kilomètres, je l’ai cherché un peu. Finalement, il a dit dans l’oreillette qu’il était en train de casser », a raconté Duchesne.

Il s’est alors retrouvé seul représentant de Direct Energie encore en bonne position. « J’ai réussi à gérer au début, mais ç’a commencé à moins bien aller sur le haut de la montée. Des efforts comme celui-là, ce n’est pas mon genre. C’était raide en fin de course et il fallait monter à bloc. »

Il a également été surpris par la situation. « Je n’avais pas en tête d’être encore devant à ce moment de la course. Je n’étais pas prêt mentalement pour ça, mais je suis vraiment content de ma forme. Je sens que je progresse chaque jour », a précisé le cycliste.

L’autre Québécois en lice Pierrick Naud (Rally), d’Amos, s’est classé 136e, à 11 minutes 46 secondes du temps gagnant.

Au classement général, c’est le Français Julian Alaphilippe (Etixx – Quick-Step) qui mène le bal. Il a une avance de 22 secondes sur l’Américain Peter Stetina, de Trek-Segafredo.

Antoine Duchesne est 42e, alors que Pierrick Naud est 119e.

« Je suis venu ici avec seulement des ambitions de préparation, pour voir où j’en suis. Je suis très content de comment ça se déroule pour moi », a dit Duchesne.

Jeudi, les cyclistes s’attaqueront à une étape de 213 kilomètres reliant Lodi à South Lake Tahoe.

« Nous montons en altitude, jusqu’à 2500 mètres, du niveau de la mer jusqu’à Lake Tahoe. Nous monterons pendant 70 kilomètres. Je sais que je n’ai jamais eu de trop, trop bonnes expériences en altitude. J’ai toujours eu beaucoup de misère. Après, nos deux grimpeurs étaient déçus de leur journée de mardi. Nous n’avons plus trop personne au général. Je pense donc que la carte va être ouverte. Je pense que tout le monde aura sa carte à jouer », a indiqué Duchesne.