Cyclisme sur route – Tour de Californie

Karol-Ann Canuel et ses coéquipières toujours dans le coup

CanuelKarolAnn
 
Karol-Ann Canuel

Montréal, 21 mai 2016 (Sportcom) – Karol-Ann Canuel et ses coéquipières de Boels Dolmans ont poursuivi le travail afin de permettre à l’Américaine Megan Guarnier de conserver sa place au sommet du classement général après la troisième étape du Tour de Californie, samedi.

Après 111 kilomètres, l’étape du jour ayant pour départ et arrivée la ville de Santa Rosa s’est conclue au sprint et a été remportée par la Néerlandaise Marianne Vos (Rabo Liv).  La championne olympique des Jeux de 2012 a devancé à la ligne d’arrivée l’Américaine Coryn Rivera (UnitedHealthcare) et la Suédoise Emma Johansson (Wiggle High5). Guarnier a pour sa part terminé quatrième, dans le même temps que le trio de tête, chrono obtenu également par les 20 cyclistes suivantes.

«Ç’a bien été en général et ça nous a donc permis de conserver notre maillot jaune », a commenté Karol-Ann Canuel, qui a pour sa part pris le 21e rang. « Nous avons essayé d’être agressives pour que Megan ne perde pas de temps et qu’elle termine la course avec les meneuses. »

Également sur la ligne de départ, Lex Albrecht (Bepink), de Québec, a fini 42e, à 5 minutes 23 secondes de Vos.

Au classement général, Canuel pointe au 18e échelon, accusant un retard de  1 minute 51 secondes sur sa coéquipière, tandis qu’Albrecht occupe le 54e rang, à 8 minutes 25 secondes.

Épreuve du World Tour féminin, le Tour de Californie se terminera dimanche. La quatrième et ultime étape, longue de 66 kilomètres, sera présentée dans les rues de Sacramento.

Déception pour Direct Energie

Toujours samedi à Santa Rosa, mais chez les hommes, Antoine Duchesne et ses coéquipiers de Direct Energie espéraient pouvoir décrocher leur première victoire de la semaine au Tour de Californie (2.HC). L’étape 7 n’a pas encore été la bonne.

« Nous avons géré à la perfection le plan que nous avions établi, mais le sprint ne s’est pas déroulé comme nous l’aurions voulu », a mentionné Duchesne.

« Nous en sommes encore à aller chercher des automatismes et apprendre de nos erreurs pour nous préparer pour les prochaines grandes courses », a poursuivi le Québécois.

La victoire est allée au Norvégien Alexander Kristoff (Katusha), qui s’est imposé devant le Slovaque Peter Sagan (Tinkoff) et le Néerlandais Danny Van Poppel (Sky).

Cinquième, le Français Bryan Coquard a été le mieux classé de Direct Energie.

« Nous sommes un peu déçus, car nous avions beaucoup d’ambitions pour cette journée. C’était un style de parcours que Bryan aime beaucoup et qui pouvait le favoriser parmi les autres sprinteurs »,  a expliqué Duchesne qui, 36e, a lui aussi fini dans le même temps que le vainqueur.

Les membres de Direct Energie n’ont pas tardé à se déployer au début de la course de 146,5 kilomètres. « Il y avait beaucoup de petites routes. D’entrée de jeu, nous avons essayé de mettre la course le plus difficile et le plus vite possible. »

Au sprint, les effectifs pour entourer Bryan Coquard étaient cependant beaucoup plus réduits. « Il n’y avait plus personne qui pouvait l’accompagner. Il ne restait que moi qui étais encore dans le peloton, mais avec l’effort fait toute la journée, je n’avais plus la force pour lui faire un lead out », a expliqué Duchesne.

Également en action, le Québécois Pierrick Naud (Rally Cycling), a fini 100e, à 25 minutes 42 secondes du vainqueur.

Au classement général, le Français Julian Alaphilippe (Etixx – QuickStep) est en tête, 16 secondes devant l’Australien Rohan Dennis (BMC).

Antoine Duchesne est pour sa part 44e, à 29 minutes 22 secondes, et Pierrick Naud 115e, à 1 heure 26 minutes 7 secondes.

La huitième étape (136,5 kilomètres) scellera l’édition 2016 du Tour de Californie, dimanche, à Sacramento. « Nous allons essayer d’aller gagner ça! Tout le monde est encore en bonne forme », a conclu Duchesne.