Canoë-kayak de vitesse – Coupe du monde

Morneau et Cochrane à nouveau sur le podium

MorneauEtienneCochraneRyan20162
Photo Balint Vekassy, Canoë-kayak Canada 
Le quatuor canadien formé d'Étienne Morneau, Ryan Cochrane, Mark de Jonge et Alex Scott.

Montréal, 5 juin 2016 (Sportcom) – La journée aura été faste pour le Canada, dimanche, à la Coupe du monde de canoë-kayak de vitesse présentée à Montemor-o-Novo, au Portugal. Les représentants du pays ont mis la main sur cinq médailles, notamment grâce à la deuxième place du K4 200 mètres réalisée par Étienne Morneau, Ryan Cochrane, Mark de Jonge et Alex Scott.

« Nous voulions une médaille d’or, mais ce n’est pas grave, nous allons nous contenter de l’argent », a commenté d’emblée Morneau, dont l’équipe a fini troisième le week-end dernier à la Coupe du monde de Racice.

Il ne manquait que 0,216 seconde au quatuor canadien pour monter sur la plus haute marche du podium, leur objectif du jour. Morneau (Québec), Cochrane (Lac-Beauport), de Jonge (Halifax) et Scott (Bedford) ont franchi la ligne d’arrivée en 31,856 s.

Les Allemands Max Lemke, Timo Haseleu, Felix Koenig et Tamas Gecso ont toutefois été plus rapides avec un temps de 31,640 s. Les Polonais Grzegorz Bierzalo, Pawel Kaczmarek, Piotr Mazur et Dawid Putto ont quant à eux complété le podium (+0,400 seconde).

« Nous avons eu un bon départ et une bonne vitesse, mais les Allemands ont été juste un peu plus rapides que nous. Je suis le dernier dans le bateau, alors je ne suis pas vraiment au courant de ce qui se passe durant la course. Tout ce que je sais, c’est qu’il y a de l’eau qui revole partout et je dois ramer vite. Pas de fatigue aujourd’hui [dimanche] et nous étions à 100 % », a enchaîné Morneau, âgé de 32 ans.

D’autres Canadiens se sont démarqués en cette dernière journée de compétition. Mark Oldershaw (Burlington) a gagné l’or au C1 500 mètres alors qu’Adam Van Koeverden (Oakville) est monté sur la deuxième marche du podium au K1 500 mètres tout comme Mark de Jonge au K1 200 mètres et Paul Bryant (Richmond Hill) au C1 500 mètres.

Fournel au pied du podium

De son côté, Émilie Fournel a participé à la finale A au K1 500 mètres. L’athlète de Baie-d’Urfé a conclu en quatrième place en 1 min 50,192 s, à 1,828 seconde de la kayakiste la plus rapide, la Néo-Zélandaise Lisa Carrington (1 min 48,364 s) et à 0,168 seconde de la médaillée de bronze, la Polonaise Ewelina Wojnarowska. La Slovaque Spela Janic a fini deuxième (+1,628 seconde).

La Canadienne Michelle Russell (Fall River) a pour sa terminé fini sixième.

Plus tard dans la journée, Fournel était de retour sur la ligne de départ pour le K4 200 mètres avec ses coéquipières Andréanne Langlois (Québec), Michelle Russell et Madeline Schmidt (Ottawa).

L’équipage canadien a terminé au sixième rang après avoir arrêté le chrono à 39,856 s, soit à 1,892 seconde des gagnantes, les Polonaises Marta Walczykiewicz, Karolina Naja, Ewelina Wojnarowska et Beata Mikolajczyk (37,964 s). Les Espagnoles Sara Ouzande, Begoña Lazkano, Isabel Contreras et Ana Varela (+0,588 seconde) ont fini deuxièmes et les Portugaises Beatriz Gomes, Francisca Laia, Helena Rodrigues et Márcia Aldeias (+0,864 seconde), troisièmes.

Également en action, Pierre-Luc Laliberté, d’Otterburn Park, a fini troisième de la finale B du C1 200 mètres. Il a donc conclu au 12e rang du classement général de cette épreuve.