Haltérophilie – Championnats panaméricains

Beauchemin-Nadeau seule en tête vers Rio

20160610ChPanAmHaltero
 
Marie-Ève Beauchemin-Nadeau entourée de ses entraîneurs après sa prestation aux Championnats panaméricains de Carthagène.

Montréal, 10 juin 2016 (Sportcom) – Marie-Ève Beauchemin-Nadeau s’est officieusement qualifiée pour ses deuxièmes Jeux olympiques, jeudi soir, quand elle a soulevé un total de 237 kg dans la catégorie des moins de 69 kg aux Championnats panaméricains d’haltérophilie, un résultat qui lui a procuré la médaille de bronze, à Carthagène, en Colombie.

« Avec quatre très bonnes performances canadiennes depuis le début des Championnats panaméricains, nous sommes officieusement assurées d'avoir un billet pour Rio par la qualification continentale, a affirmé l’athlète de 27 ans. Je ne passerai donc pas par la qualification individuelle. »

Rappelons que les porte-couleurs de la feuille d’érable étaient en mission à Carthagène, elles qui tentaient de mettre la main sur une des quatre places pour le prestigieux rendez-vous estival qui seront remises aux quatre premiers pays non qualifiés.

En action dans cette même catégorie, Kristel Ngarlem a terminé sixième. La Montréalaise a soulevé des barres de 89 kg (arraché) et de 115 kg (épaulé-jeté) pour un total de 204 kg.

Beauchemin-Nadeau s’emparera du seul laissez-passer olympique canadien puisqu’elle a creusé un écart insurmontable avec ses compatriotes en tête du classement des Canadiennes admissibles pour les Jeux. La Québécoise a officialisé son premier rang à la suite de la sixième place de Prabdeep Sanghera (-75 kg). Vendredi, la Britanno-Colombienne a obtenu un total de 214 kg et elle devait réussir une marque de 237 kg pour dépasser la Québécoise.

« Je suis extrêmement satisfaite! Je n'aurais absolument pas pu demander mieux », a souligné Beauchemin-Nadeau, de Candiac, avant de connaître le résultat de Sanghera. « J'ai réussi tous mes essais, j'ai eu le meilleur classement possible dans ma catégorie et j'ai obtenu mon laissez-passer pour les Jeux. Considérant l'entraînement difficile que j'ai eu dans les derniers mois, c'est une excellente performance. »

Son corps a en effet tenu le coup en Colombie. Ennuyée par des tendinites aux genoux depuis le début de l’année, elle a même dû recevoir des injections de dextrose dans les tendons pour accélérer sa guérison.

« Pendant la compétition, mon genou droit ne m'a pas du tout fait mal, mais le gauche m'a fait mal à environ 3 sur 10, a estimé la médecin. Comme la douleur n'augmentait pas, j'étais toutefois confiante que je pouvais travailler fort malgré tout. »

La Colombienne Leidy Yessenia Solis Arboleda a remporté le concours grâce à des barres de 107 kg et 140 kg, pour un total de 247 kg. L’Américaine Martha Ann Rogers est montée sur la deuxième marche du podium du général en soulevant 106 kg et 133 kg, pour un cumulatif de 239 kg.

Chez les hommes

Toujours jeudi, mais chez les hommes, Jérôme Boisclair a pris le 11e rang du côté des moins de 77 kg grâce à un combiné de 285 kg, soit 130 kg à l’arraché et 155 kg à l’épaulé-jeté.

Vendredi, Pascal Plamondon s’est distingué alors qu’il a terminé au troisième rang des moins de 85 kg avec une marque de 338 kg. L’haltérophilie d’Ascot Corner (Estrie) a été deuxième à l’arraché (153 kg) et cinquième à l’épaulé-jeté avec une barre de 185 kg. Les Cubains Yoelmis Hernandez Paumier (342 kg) et Olfides Saez Vera (338 kg).

Mikaël Gonsalves a terminé deuxième du groupe B des 94 kg grâce à des barres de 134 kg à l’arraché et de 179 kg à l’épaulé-jeté bon pour un total de 313 kg. Son classement final sera connu samedi après le concours du groupe A.

Sept places masculines pour les Jeux sont disponibles à Carthagène pour les hommes, toutes nations des Amériques confondues.