Natation en eau libre – Coupe du monde

Dusablon près du top-15

DusablonJade20152
Photo Swimming Canada 
Jade Dusablon

Montréal, 18 juin 2016 (Sportcom) – Le Britanno-Colombien Richard Weinberger a obtenu le meilleur résultat du pays samedi en mettant la main sur le bronze à la troisième étape de la Coupe du monde 10 kilomètres de natation en eau libre. La Québécoise Jade Dusablon, seule représentante canadienne chez les femmes, a quant à elle conclu en 16e place à cette compétition présentée à Balatonfüred, en Hongrie.

Chez les hommes, l’Italien Simone Ruffini a été le plus rapide à rallier le point de départ et d’arrivée du Lac Balaton en 1 h 50 min 25,04 s. Il a devancé d’une seconde son plus proche adversaire, l’Allemand Andreas Washburger et de deux secondes le Canadien Richard Weinberger.

Le Gatineau Nicolas Masse-Savard a pour sa part terminé 24e avec un temps de 1 h 52 min 2,42 s. Il a conclu à 1 minute 37 secondes de Ruffini. Non loin derrière, le Sherbrookois Xavier Desharnais a pris le 26e rang avec un chrono de 1 h 52 7,13 s (+1 minute 42 secondes) alors que le Longueuillois Philippe Guertin a fini 33e en 1 h 52 min 39,56 s (+2 minutes 14 secondes).

« Je suis un peu satisfait. Je visais un top-20, mais je suis bien content de ma course. J'ai bien géré mon énergie et malgré un gros camp d'entrainement en Égypte qui a fini mardi, je me sentais bien. Ça augure bien pour les courses cet été! » a commenté Desharnais, âgé de 26 ans.

Du côté des femmes, la compétition a aussi été remportée par une représentante de l’Italie. Rachele Bruni s’est imposée en 1 h 59 min 58,01 s. Elle a réussi à creuser un écart de 11 secondes avec l’Américaine Haley Anderson et de 13 secondes avec l’Allemande Isabelle Härle.

Jade Dusablon a complété l’épreuve près du top-15 en arrêtant le chrono à 2 h 3 min 5,57 s (+3 minutes 7 secondes).

À l’épreuve des qualifications olympiques le week-end dernier, la nageuse de Québec avait terminé 17e à quatre secondes de faire partie de l’équipe canadienne olympique pour Rio 2016.

« Je suis assez satisfaite de ma course. Après ma déception aux sélections olympiques, je n'avais pas de grandes attentes pour celle-ci, donc ce fut une occasion pour moi d'essayer de nouvelles choses, a fait savoir l’athlète de 22 ans. J'étais dans les premières tout au long de la course, mais j'ai manqué d'énergie à la fin et je n'ai pas pu rester avec le groupe aussi longtemps que je le voulais. L'eau était assez chaude, 24 degrés, et il y avait pas mal de vagues ce qui a rendu la course plus difficile. »

La prochaine étape de la Coupe du monde de natation en eau libre sera présentée au Lac St-Jean, le 28 juillet.