Trampoline et tumbling – Coupe du monde

De nouvelles marques personnelles pour Sarah Milette

MiletteSarahMethotSophiane
 
Sarah Milette et Sophiane Méthot

Montréal, 8 juillet 2016 (Sportcom) – Les Québécoises Sarah Milette et Sophiane Méthot ont respectivement terminé 13e et 29e vendredi, lors des préliminaires de l’épreuve féminine de trampoline, comptant pour la Coupe du monde de Coïmbre, au Portugal.

Milette, de Longueuil, a obtenu 45,960 points à sa routine imposée et 51,330 points pour sa routine libre afin d’établir deux nouvelles marques personnelles. Son total de 97,290 l’a placée à seulement 1,355 point de la huitième et dernière qualifiée pour la finale.

« Je suis très contente, car j’ai réussi deux nouvelles routines. C’est une bonne Coupe du monde pour moi », a mentionné l’athlète du club Quadrotramp qui a battu son record de 92,125 points obtenus lors des derniers Championnats canadiens.

Sa hauteur et la qualité de son exécution sont les aspects dont elle est le plus fière lors de sa prestation de vendredi. « Je n’avais jamais fait de routines avec un d'aussi bons degrés de difficulté », a-t-elle ajouté.

De son côté, Sophiane Méthot a chuté lors de sa routine imposée, pour laquelle elle n’a reçu que 12,430 points, ce qui l’a fait reculer au classement. « Je suis arrivée avec un manque de rotation au quatrième mouvement et je n’ai pas réussi à me redresser », a expliqué la gymnaste de La Prairie.

Méthot s’est reprise lors de sa routine libre où les juges lui ont donné 49,870 points pour totaliser 62,300 points. « J’ai fait une nouvelle routine au libre. Elle n’était pas très bonne, j’espérais faire mieux », a-t-elle souligné.

À l’épreuve synchronisée, Milette et Méthot ont jumelé leurs efforts pour conclure la compétition au 11e échelon. Le duo a cumulé 76,100 points.

« Notre niveau d’exécution était correct, mais notre synchronisation n’était pas très bonne », a noté Méthot.

« Nous aurions pu mieux faire, mais avons réussi à compléter les deux routines et c’était le premier objectif », a renchéri Milette.

Les championnes canadiennes en titre se concentreront maintenant sur l’apprentissage de nouveaux mouvements. « Nous voulons améliorer notre hauteur afin de préparer nos routines pour la prochaine saison », a conclu Sarah Milette.