Gymnastique Québec – Jeux olympiques

La belle aventure de Rose Woo

WooRose2014
Photo Facebook 
Rose Woo

Montréal, 26 juillet 2016 – Dans 10 jours, le rideau se lèvera sur les Jeux olympiques de Rio et Rose Woo, seule Québécoise de l’équipe canadienne en gymnastique, entrera dans le stade derrière sa coéquipière Rosie MacLennan qui mènera la délégation canadienne à titre de porte-drapeau lors de la cérémonie d’ouverture.

« Les Jeux olympiques représentent beaucoup pour moi. Cela a toujours été mon plus grand rêve dans ma vie. C’est vraiment quelque chose d’extraordinaire de pouvoir y participer », indique l’athlète de 16 ans.

À l’œuvre à l’épreuve par équipe, Rose Woo entrera officiellement en scène le dimanche 7 août. La finale du concours aura quant à elle lieu le mardi 9 août.

« Je prends cette compétition comme une aventure », raconte celle qui, en plus de prendre part à ses premiers Jeux olympiques, n’a jamais participé à une compétition internationale majeure chez les seniors. « J’aborde les Jeux comme une nouvelle expérience et non comme quelque chose de gros. Je ne suis pas là pour compétitionner pour moi-même, mais pour aider le Canada à faire le mieux possible, au meilleur de mes capacités. »

« Rose a déjà fait des compétitions qui regroupaient des athlètes juniors et seniors et une Coupe du monde qui comptait plusieurs gymnastes », rappelle Michel Charron, entraîneur de Woo au club Gym-Richelieu.

Il est convaincu que sa protégée relèvera le défi olympique avec brio. « Je m’attends à de bonnes performances. J’ai confiance en elle et je suis convaincu qu’elle aura une attitude exceptionnelle. »

La jeune Québécoise qui prendra part assurément à la compétition à la poutre et aux barres asymétriques pourrait également porter l’unifolié au sol. « Ma performance de rêve est de faire la plus belle prestation à la poutre de ma vie. J’espère vraiment faire le mieux que je peux pour aider l’équipe », affirme la jeune gymnaste qui se compte heureuse de pouvoir profiter de l’expérience de ses coéquipières Ellie Black et Brittany Rogers, qui étaient toutes deux aux Jeux olympiques de Londres. « Elles savent ce que sont les Jeux alors elles pourront nous aider à nous recentrer. »

Rose Woo pourra également compter sur le soutien de sa grande sœur, Victoria. Cette dernière a raté de peu sa place au sein de la délégation olympique, mais fera également le voyage à Rio pour l’encourager.

D’ici là, toute son énergie est mise afin de peaufiner sa préparation. « Elle continuera de faire ce qu’elle fait de mieux depuis l’âge de 4 ans ! » termine Michel Charron.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Gymnastique Québec

Source : Alexandra Castonguay
Administration & communications
Gymnastique Québec
Téléphone : 514-252-3043 poste 3915
Télécopieur : 514-252-3169