Jeux olympiques de Rio – Boxe

Une décision partagée élimine Ariane Fortin

20160505FortinAriane
 
Ariane Fortin

Rio de Janeiro (Brésil), 14 août 2016 (Sportcom) – La boxeuse Ariane Fortin n’avait pas l’intention de se faire éliminer au premier tour du tableau des moins de 75 kg, sauf que c’est ce qui s’est produit, dimanche matin, à Rio. Face à la Kazakhe Dariga Shakimova, Fortin a été défaite par décision partagée de 39-37, 37-39 et 38-38. Étant donné l’égalité au pointage, le juge qui avait donné un résultat nul a dû départager et c’est Shakimova qui a été déclarée gagnante, une décision qui a été huée par la foule.

L’affrontement semblait effectivement à l’avantage de la boxeuse de St-Nicholas qui a tenté de comprendre ce qui s’était déroulé à la suite de ce qui sera le seul combat olympique de sa carrière.

« Je me sentais hyper bien, je dominais l’action et mettais de la pression. Je l’ai souvent touchée avec ma gauche et normalement, c’est le genre de chose qui fait une grosse différence. Elle est bonne, mais je ne peux pas dire qu’elle m’a surprise. »

Fortin a été précise dans ses coups à la tête, surtout en quatrième et dernière ronde. Elle n’a pas mentionné qu’on lui avait volé la victoire, mais elle a précisé pourquoi elle choisissait bien ses mots au moment de commenter le résultat.

« Je ne veux pas être cette personne qui se plaint des juges. Je suis vraiment fière de moi parce que j’ai fait tout ce que j’ai pu à tous les plans et je ne peux pas avoir de regrets là-dessus, a-t-elle déclaré avec émotion. Je suis quelqu’un de positif et avant d’arriver ici, je me suis dit que je ne voulais pas juger l’ensemble de ma carrière sur ce qui arriverait ici. C’est n’est pas vrai qu’on peut juger une carrière de 15 ans selon un seul tournoi. »

Ce dont elle doute, c’est si elle a bien fait de poursuivre sa carrière après sa non-sélection à Londres.

« Pour le moment, je ne suis pas sûre que cela en valait la peine, mais en bout de ligne, je suis sûre que mon sport m’aura permis de vivre de belles choses. C’est beaucoup, beaucoup de déception, mais je serai une Olympienne », a poursuivi l’athlète qui se voit boxer jusqu’aux Championnats du monde de 2018.

L’entraîneur Daniel Trépanier qui était aux côtés de Fortin croit lui aussi que la victoire aurait dû aller au clan canadien.

« Nous pensions qu’elle en avait fait assez pour gagner le combat, surtout après le dernier round qui a été décisif. Mais lorsque l’on a vu que ça prenait du temps avant que la décision soit annoncée, on a commencé à douter un peu. Je croyais vraiment qu’elle avait gagné le combat. Elle était plus précise et active et elle a démontré sa supériorité au dernier round, mais les juges en ont décidé autrement. J’aime mieux retourner voir le combat avant de dire qu’on s’est fait voler. »

Fortin a pu parler à son entraîneur personnel Mike Moffa, qui n’est pas membre de la délégation officielle, mais qui est à Rio après que son athlète lui ait payé son billet d’avion pour qu’il assiste au tournoi.

« ‘Je voulais le voir après le combat. Ce n’est pas un parcours de 4 ans, mais bien un de 8 ans (jusqu’aux Jeux.) Mike l’a traversé avec moi. Il était déçu de la décision et m’a dit : Si au moins tu t’étais fait sacrer une volée, je pourrais… (te chicaner). Non, il était super content de ma performance. »

Gageons que Moffa sera encore là pour aider son athlète à surmonter sa déception olympique.