Goaball – Jeux paralympiques

Les Canadiennes récompensées pour leur patience

Goalball_general_femmes
Dan Galbraith/Details Group 


Rio de Janeiro, 11 septembre 2016 (Sportcom) – L’équipe canadienne féminine de goalball a signé sa première victoire des Jeux paralympiques, dimanche, à Rio de Janeiro. Opposées aux Ukrainiennes, les représentantes du pays se sont imposées 3-2.

La Prince-Édouardienne Amy Burk, deux fois, et l’Ontarienne Withney Bogart ont été les deux marqueuses du Canada. Le trio partant a été complété par l’Ontarienne Meghan Mahon.

« C’était difficile d’être sur le banc ! » a mentionné la Québécoise Nancy Morin, qui n’a pas été utilisée par l’entraîneur national Trent Farebrother. « Elles ont bien joué et ont fait du bon travail en défensive. »

Les Ukrainiennes ont été les premières à s’inscrire au pointage, tôt en première demie. Les Canadiennes  ont pu faire de même quelques minutes plus tard, puis ont pris les devants 2-1 sur un lancer de pénalité.

Les représentantes du pays n’ont pu profiter de leur avance longtemps puisque leurs adversaires ont marqué dès le lancer suivant, créant l’égalité à 2-2.

« Malgré tout, les filles n’ont pas été déstabilisées. Elles sont restées concentrées et n’ont pas paniqué, a raconté Morin. Il fallait qu’elles restent patientes et qu’elles continuent de suivre le plan de match. Les opportunités allaient arriver. »

La deuxième demie était passablement avancée lorsque l’occasion s’est présentée. Alors qu’il ne restait qu’un peu plus de trois minutes au chronomètre, le lancer d’Amy Burk a touché le fond du filet. Les Canadiennes ont bloqué tous les tirs suivants, ce qui leur a permis de décrocher la victoire.

« Il fallait y aller un lancer à la fois. Elles ont essayé différentes choses et sont restées à l’écoute », a mentionné Morin, fière de ses coéquipières.

Lundi, les Canadiennes se mesureront aux Chinoises. « Les Chinoises sont très solides au plan défensif. Il faudra aussi faire attention à leurs balles rebondissantes », a conclu Nancy Morin.