Paranatation – Jeux paralympiques

Une deuxième d’or pour Aurélie Rivard

RivardAurelie2016Rio
Photo Scott Grant, CPC 
Aurélie Rivard

Rio de Janeiro, 13 septembre 2016 (Sportcom) – Après sa victoire au 50 m libre vendredi dernier et une médaille d’argent au 200 m QNI dimanche, la récolte paralympique d’Aurélie Rivard n’est pas terminée. La paranageuse a ajouté une deuxième médaille d’or à sa collection en remportant la finale du 100 m libre chez les S10, mardi soir, à Rio.

L’athlète de Saint-Jean-sur-Richelieu a enregistré un temps de 59,31 s, établissant du même coup une nouvelle marque paralympique. Elle a devancé la Néo-Zélandaise Sophie Pascoe, deuxième en 59,85 s, et la Française Elodie Lorandi, troisième en 1 min 1,13 s.

Malgré l’or, Aurélie Rivard a le sentiment du devoir inachevé. La détentrice du record du monde (59,17 s) aurait bien aimé établir une nouvelle référence sur la distance.  « Je voulais m’améliorer, mais au moins, je sais ce que j’ai fait de pas correct. »

Sophie Pascoe et la Québécoise se sont talonnées dans le premier 50 mètres. « J’ai essayé de suivre Sophie et je suis partie un peu trop vite. J’avais moins de jambes dans les derniers mètres de la course », a expliqué Rivard.

« J’ai aussi respiré un peu trop souvent et touché avec la mauvaise main, a-t-elle poursuivi. Ce sont de petites choses que j’aurais pu éviter, mais en général, je suis quand même contente de ma course. »

La Québécoise nagera sa dernière course individuelle jeudi. Elle sera du 400 m libre, épreuve où elle est médaillée d’argent des Jeux de Londres. « C’est sûr que je serai un peu plus stressée pour celle-là, car les gens ont des attentes. C’est difficile un 400 mètres et j’ai des rivales très proches. Ça ne sera pas facile, mais j’ai hâte ! »

Aurélie Rivard n’est pas la seule médaillée canadienne de la soirée à la piscine du stade aquatique olympique. L’Ontarienne Tess Routliffe a raflé l’argent au 200 m QNI S7 grâce à un chrono de 3 min 2,05 s. Seule la Néo-Zélandaise Nikita Howarth a été plus rapide, elle qui a inscrit un temps de 2 min 57,29 s. La médaille de bronze est allée à l’Américaine Cortney Zhang en 3 min 4,17 s.

Également de la finale, Sarah Mehain, de Montréal, a pris le cinquième rang.

La fatigue avait quelque peu gagné l’athlète originaire de Vernon, en Colombie-Britannique, qui participait à sa cinquième épreuve en six jours à Rio. « J’ai eu une meilleure course que ce matin alors je suis satisfaite », a expliqué celle qui a obtenu un temps de 3 min 11,16 s.

L’athlète de 21 ans, qui participait à sa dernière course des Jeux, a pris le temps d’apprécier le moment  avant le départ. « Je me suis arrêtée quelques minutes derrière le bloc pour absorber l’atmosphère. J’ai eu beaucoup de plaisir. »

À ses deuxièmes Jeux paralympiques, Mehain avait de grandes attentes. La meilleure performance de la Montréalaise aura finalement été une quatrième place au 50 m papillon. « Globalement, les Jeux n’ont pas été comme je l’aurais voulu, mais j’ai eu d’excellentes courses et des meilleurs temps », a-t-elle conclu.

Les Québécois Isaac Bouckley et Sabrina Duchesne ont pour leur part vu leur journée se terminer en préliminaires.

En action au 100 m libre S10, Bouckley, de Montréal,  a pris le 13e rang. Le nageur d’origine ontarienne a parcouru la distance en 56,16 s.

Sabrina Duchesne a quant à elle fini 17e au 100 m dos chez les S18. L’athlète de Saint-Augustin a inscrit un temps de 1 min 32,63 s.