Karaté – Championnats du monde

Les Québécois éliminés rapidement aux mondiaux

BoilyMartineauPatrice2014
Photo Facebook 
Patrice Boily-Martineau

Montréal, 28 octobre 2016 (Sportcom) – La semaine n’a pas été facile pour les karatékas québécois aux Championnats du monde qui sont disputés à Linz, en Autriche. Seuls Camélie Boisvenue et Patrice Boily-Martineau ont remporté un combat en kumité individuel.

En action chez les plus de 68 kg, Boisvenue a d’abord eu le dessus sur la Vénézuélienne Pina Yeisy qu’elle a vaincue 2-1. La Gatinoise a cependant dû céder la victoire à son deuxième duel face à l'Égyptienne Sohila Abouismail.

« J'ai perdu contre l'Égyptienne par décision aux drapeaux. Je suis vraiment déçue de ce match, a fait savoir la karatéka de 19 ans. J'ai pourtant commencé très forte au premier tour, mais je n'étais vraiment pas satisfaite de mon deuxième match. Je sais que j'aurais pu le remporter si je m'étais battue à mon plein potentiel. »

De son côté, Boily-Martineau, qui combat chez les moins de 75 kg, a éliminé le Polonais Maciej Jan Boguszewski par la marque de 4-3. « J’étais vraiment en contrôle tout le match. Je me suis très bien senti », a-t-il commenté.

Ensuite opposé à Lee Ka wai, de Hong Kong, le Montréalais s’est avoué vaincu 3-0. « J’ai bien commencé le combat, mais il a réussi à me surprendre en contre-attaque avec un coup de pied au visage. Cependant, je suis plutôt content parce que j’ai réussi à pousser jusqu’à la fin », a précisé Boily-Martineau.

Malgré cette défaite, le karatéka de 23 ans était satisfait de sa journée. « Je me sentais bien durant mes combats. J'étais relaxe et c'est exactement ce que je voulais. Ça faisait longtemps que je ne m'étais pas senti aussi détendu et ce sont les Championnats du monde, donc je suis très content. »

Kamille Desjardins (-61 kg), Marianne Boulé (-68 kg), Nicolas Bisson (-60 kg) et Carl Rodrigue (-67 kg) ont tous été éliminés au terme de leur premier face-à-face.

En parakaraté, Simon Langlois-Gauthier s’est fait montrer la porte de sortie rapidement en phase éliminatoire.

Tournoi par équipe difficile

L’équipe canadienne qui a obtenu le meilleur résultat aux mondiaux a été celle des femmes en kumité avec une fiche d’une victoire et une défaite vendredi. Camélie Boisvenue, Marianne Boulé, Kamille Desjardins et Kathryn Campbell ont gagné 2-0 face aux Vietnamiennes, mais ont vu leur parcours prendre fin contre les Norvégiennes au tour suivant.

« Je suis bien plus satisfaite de mes performances. J'ai remporté mon premier combat contre la Vietnamienne. Nous avons donc réussi à passer au deuxième tour, a ajouté Boisvenue. J'ai malheureusement perdu mon second combat contre la Norvégienne et l'équipe n'a pas réussi à passer ce tour. La compétition en équipe a permis à chacune des membres de l'équipe de se reprendre à la suite de nos défaites en individuel. Je suis beaucoup plus satisfaite de mes matchs en équipe qu'en individuel. Au moins, j'ai terminé le tournoi sur une note positive. »

En kata, les représentantes du pays ont été éliminées dès le premier tour jeudi. Opposées aux Slovaques, Daphné Trahan-Perreault et les sœurs Hidemi et Sumi Uchiage se sont inclinées 5-0.

L’équipe masculine de kumité a aussi été sortie du tableau au premier tour jeudi. Patrice Boily-Martineau, Carl Rodrigue, Sarmen Sinani et Daniel Gaysinsky ont plié bagage 4-1 face aux représentants du Monténégro.

« Nous avons dû nous débrouiller à quatre contre cinq face au Monténégro, a expliqué Boily-Martineau. Nous avons donc cédé le premier match. Daniel s’est très bien battu pour nous en commençant. Il a dominé son adversaire. Sarmen et moi avons perdu dans des combats serrés et Carl n’a pu se battre, car nous avons accumulé quatre défaites. »