Patinage de vitesse sur courte piste – Coupe du monde

Quatre médailles pour les patineurs québécois

St-Gelais Marianne
Photo Julien Heon - www.julienheon.com 
Marianne St-Gelais

Montréal, 4 février 2017 (Sportcom) – Les patineurs de vitesse sur courte piste ont mis la main sur quatre médailles, samedi, à la cinquième étape de la Coupe du monde présentée à Dresde, en Allemagne. Kim Boutin, Charles Hamelin, Marianne St-Gelais et Valérie Maltais sont tous montés sur le podium.

Au 1000 m, Marianne St-Gelais a remporté la finale devant la Néerlandaise Suzanne Schulting, deuxième, et sa compatriote saguenéenne Valérie Maltais, médaillée de bronze.

« Je suis satisfaite de cette course et de cette médaille. L’exécution était plutôt bien réussie et le temps assez rapide. C’est sûr que le calibre n’est pas super fort ici, alors il est important que je fasse bien certaines choses parce que je n’aurai pas de deuxième chance la semaine prochaine. C’est difficile de célébrer comme si tout le monde était là, mais il y a de belles choses dans cette course que je vais retenir », a fait savoir St-Gelais, qui a mené une belle lutte face à la Néerlandaise Schulting.

Cette saison, la fierté de Saint-Félicien a déjà récolté cette saison une médaille d’or au 500 m, trois d’argent au 500 m et au 1500 m et deux de bronze au 500 m et au 1000 m en épreuves individuelles.

De son côté, Valérie Maltais s’est réjouie de monter sur le podium en Coupe du monde pour la première fois cette saison dans une épreuve individuelle.

« Je suis très satisfaite de ma médaille de bronze. C’était une belle course, mais surtout une belle journée avec la façon dont j’ai géré mes courses. Mon focus était surtout sur l’apprentissage de faire de bonnes choses. J’ai réussi à faire ce que je voulais, avec des erreurs, mais toujours dans un esprit d’apprentissage pour recommencer à faire encore mieux pour les prochaines courses », a expliqué Valérie Maltais.

Également en action, la Britanno-Colombienne Jamie MacDonald a fini neuvième après avoir été éliminée en demi-finale.

Boutin championne du 1500 m

Du côté du 1500 m, la Sherbrookoise Kim Boutin a été la plus rapide de la finale A. La Néerlandaise Rianne de Vries a fini deuxième et la Britannique Charlotte Gilmartin a terminé troisième.

« Je suis satisfaite. Mon entraîneur et moi avons travaillé sur de nouvelles choses. C’est ce que j’ai fait tout au long de ma course. J’ai amené des stratégies différentes et c’est ce qui m’a donné une belle fin de course, je crois. Je voulais me retrouver dans le top-3 ou 4 quand il restait six tours, alors faire des dépassements petit à petit et me retrouver en tête à la fin, c’est un objectif atteint », a commenté la patineuse de 22 ans, médaillée de bronze au 1500 m à la dernière Coupe du monde en Corée du Sud.

Le parcours de Kasandra Bradette, 13e, et Marie-Ève Drolet, 20e, s’est arrêté dans les demi-finales. Bradette, de Saint-Félicien, a fini cinquième de sa vague et Drolet, de Laterrière, a chuté et a été éliminée.

Hamelin remporte le 1500 m

Chez les hommes, Charles Hamelin, de Sainte-Julie, s’est imposé au 1500 m devant le Sud-Coréen Hong Kyung-hwan et le Russe Alexander Shulginov. Samuel Girard, de Ferland-et-Boilleau, a conclu au pied du podium.

« Je savais qu’il y aurait de gros noms avec Sam, Liu [Shaolin Sandor de la Hongrie] et le jeune Russe qui est assez bon au 1500 m. Je ne devais pas utiliser trop d’énergie tôt dans la course. J’étais en avant pendant une bonne partie. J’ai réussi à me sortir un peu du chaos à l’arrière et faire les dépassements nécessaires pour être en sûreté. Quand j’ai commencé à accélérer pour les deux derniers tours, je ne pensais pas prendre un écart comme ça sur le deuxième. C’est l’fun se sentir comme ça », a commenté Hamelin, médaillé d’or pour la troisième fois en trois courses à Dresde lors des deux dernières saisons.

En finale B, Pascal Dion, de l’arrondissement Rivière-des-Prairies—Pointe-aux-Trembles, a fini quatrième, bon pour le dixième rang du classement final de cette épreuve.

Également en finale B, mais au 1000 m, le Bouchervillois Charle Cournoyer a gagné sa course, ce qui lui a donné la cinquième place. François Hamelin, de Sainte-Julie, a été stoppé en demi-finale, ce qui l’a relégué au neuvième rang. Guillaume Bastille, de Rivière-du-Loup, pointe en 14e place après s’être fait montrer la porte de sortie en quarts de finale.

Dimanche, au relais, les Canadiennes seront de la finale A après avoir gagné leur course de demi-finale tandis que les représentants du pays seront quant à eux de la finale B. Ils ont terminé troisièmes de leur vague de demi-finale.