Taekwondo – US Open

Hervan Nkogho Mengue vedette québécoise du US Open

taekwondo_general
 



Montréal, 6 février 2017 (Sportcom) – Le taekwondoïste québécois Hervan Nkogho Mengue a créé la surprise la semaine dernière en montant sur la troisième marche du podium du US Open disputé à Las Vegas.

En action chez les moins de 68 kg jeudi soir, l’athlète de Québec a tour à tour éliminé le Britannique Thomas Gater, le Japonais Kaito Osanai et le Torontois Bernard Lorde, avant de faire face, en quart de finale, à la troisième tête de série du tournoi, l’Américain Terrence Jennings.

Nkogho Mengue a surpris le favori de la foule 20-18 afin d’atteindre les demi-finales. « Hervan a signé une victoire spectaculaire et serrée », a raconté Maxime Potvin au sujet de son compatriote.

« Il a fait son nom ce soir-là, a affirmé son autre coéquipier Marc-André Bergeron. Ça promet pour la suite de sa carrière. »

La série de victoires d’Hervan Nkogho Mengue s’est arrêtée au tour suivant où il fait face au Brésilien Ediral Marques Quirino Pontes, mais son parcours lui a tout de même valu la médaille de bronze.

En parataekwondo, Anthony Cappello, chez les K43 a fini deuxième. Deux seuls athlètes évoluaient dans cette catégorie et Cappello a perdu contre le Français Bopha Kong.

Autres résultats

Autre performance à souligner, celle de Marc-André Bergeron chez les plus de 80 kg, éliminé au terme de son combat de quart de finale contre l’éventuel médaillé d’or, le Russe Roman Kuznetsov.

« Je savais que ça allait être un bon combat de poids lourd où ça frapperait fort. Ç’a été serré tout le long du combat même si j’ai tiré de l’arrière pas mal tout le combat jusqu’à ce que je prenne les devants à 35 secondes de la fin. Finalement, il a repris une mince avance à la toute fin », a mentionné l’athlète de Québec.

« Malgré la défaite, je suis satisfait des choses que j’ai appliquées », a ajouté celui qui avait auparavant vaincu l’Américain Braxton Warren à son premier combat.

Quatre athlètes québécois étaient inscrits chez les moins de 80 kg. Christopher Iliesco et Cédric Ndzoul ont tous deux été battus en huitièmes de finale tandis que Maxime Potvin  et Kelvyn Pincherli ont été sortis au tour précédent.

Potvin s’ajuste peu à peu à sa nouvelle catégorie de poids, lui qui évoluait auparavant chez les moins de 74 kg. « Il faut que je m’habitue au nouveau format de mes adversaires. Il arrive maintenant que j’en affronte de plus grands que moi, ce qui change la distance et ce n’est pas la même portée. J’ai eu quelques hésitations dans mes attaques, alors j’ai moins lancé de frappes que j’aurais pu faire. »

Du côté des moins de 74 kg, Keven St-Jean s’est rendu jusqu’en quarts de finale. Il a perdu contre l’éventuel vainqueur de la compétition, le Lituanien Aurimas Klemas. Éloi Paradis-Deschênes a été défait au premier tour.

Dans la catégorie des moins de 58 kg, Nicolas Migneault a perdu en huitièmes de finale. Alexandre Lavallée et Cédric Genest ont tous deux signé une fiche d’une victoire et une défaite. Richard Gao a perdu son premier combat.

Leonardo Corneli (-54 kg), Samuel Coutu (-63 kg) et Dave Bouffard (-68 kg) ont été éliminés à leur deuxième combat alors que Raphaël Giguère (-63 kg), Seddik Megracru (-63 kg) et Vincent Gourdeau (-87 kg) ont été sortis après son premier face à face.

Chez les femmes, Charlotte Brown a gagné ses deux premiers combats des moins de 53 kg avant d’être éliminée en quarts de finale par la Serbe Tijana Bogdanovic. Chloé Plante a vu son parcours se terminer après deux duels.

Nathalie Iliesco s’est aussi retrouvée en quart de finale des moins de 73 kg où elle a perdu face à l’Américaine Madelynn Gorman-Shore.

Camille Dallaire-Leblanc (-49 kg), Audrey Archambault (-57 kg), Frédérique Santerre (-57 kg) et Gabrielle Rousseau (-62 kg) ont toutes signé une fiche d’une victoire et une défaite.

Mathilde Dumas (-49 kg), Jade Meunier (-49 kg), Kim Migneault (-49 kg), Camille Simard-Martel (-49 kg), Vivianne Tranquille (-49 kg), Audr Gigu (-57 kg) et Gizem Camkiran (-73 kg) ont baissé pavillon à leur premier combat.

Les taekwondoïstes seront de retour sur les tapis lors des Championnats canadiens qui auront lieu à Montréal au début du mois de mars.