Ski alpin – Championnats du monde

Une 20e place pour Marie-Michèle Gagnon à Saint-Moritz

GagnonMarieMichele_slalomgeant
Photo Pentaphoto/Gio Auletta 
Marie-Michèle Gagnon

Montréal, 16 février 2017 (Sportcom) – Marie-Michèle Gagnon a pris le 20e rang du slalom géant des Championnats du monde de ski alpin jeudi, à Saint-Moritz, en France.

« Ce n’était pas ma journée! C’est dommage, mais ça va. Je vais de l’avant. Je me prépare pour le slalom de samedi », a résumé l’athlète de 27 ans.

Plus rapide de la manche initiale en un temps de 1 min 02,01 s, la Française Tessa Worley s’est imposée après avoir résisté à l’excellente deuxième manche de l’Américaine Mikaela Shiffrin.

Shiffrin a été la meilleure de la deuxième descente grâce à un chrono de 1 min 03,16 s, mais a conclu à 34 centièmes de seconde de la gagnante au cumulatif des deux manches.

Worley (2 min 05,55 s), championne mondiale de la spécialité en 2013, et Shiffrin (2 min 05,89 s), double championne mondiale en titre du slalom, ont été accompagnées sur le podium par l’Italienne Sofia Goggia (2 min 06,29 s).

De son côté, Marie-Michèle Gagnon a obtenu le 20e chrono à chacun des deux passages. La skieuse de Lac-Etchemin a d’abord affiché un temps de 1 min 04,04 s, puis un 1 min 04,55 s au retour. Son cumulatif de 2 min 08,59 s l’a laissée à 3,04 secondes de Worley.

« À la première manche, j’ai bien skié, mais j’ai fait une grosse faute juste après le premier temps intermédiaire, a expliqué Gagnon. Ça m’a vraiment coûté cher. J’ai dû remonter, j’ai vraiment perdu toute ma vitesse. Autrement, je skiais bien, j’avais une bonne attitude. »

« En deuxième manche, je me suis dit que c’était tout ou rien. J’ai comme trop forcé les choses. Mon ski n’était pas fluide. Je n’étais pas vraiment sur le dessus de mes skis, j’étais un peu impatiente. Je n’ai donc pas eu une très bonne descente. »

Après avoir fini 30e (1 min 04,95 s) à la manche initiale, Mikaela Tommy a été la première à s’élancer à la seconde descente. Malheureusement, l’athlète de Wakefield est sortie du parcours.

Valérie Grenier, de Mont-Tremblant, a quant à elle terminé 37e (1 min 05,63 s) à la première manche, avant de faire l’impasse au deuxième passage.

Candace Crawford était également en action jeudi, mais la Torontoise n’a pas conclu la première manche.

Les mondiaux de Saint-Moritz se poursuivent vendredi avec le slalom géant chez les hommes. Les femmes seront de retour en piste samedi, à l’occasion du slalom.