Patinage artistique – Championnats des quatre continents

Virtue-Moir et Daleman au sommet à Gangneung, Duhamel et Radford troisièmes

20162017_Court_DuhamelRadford
Photo Facebook/Patinage Canada 
Meagan Duhamel et Eric Radford, programme court

Montréal, 16 février 2017 (Sportcom) – Tessa Virtue et Scott Moir occupent le premier rang en danse, Gabrielle Daleman est en tête chez les femmes, tandis que Meagan Duhamel et Eric Radford pointent à la troisième place du côté des couples après la présentation des programmes courts, jeudi, aux Championnats des quatre continents de patinage artistique présentés à Gangneung, en Corée du Sud.

Protégés des entraîneurs Marie-France Dubreuil et Patrice Lauzon, Virtue et Moir ont reçu 79,75 points pour leur prestation. Ils devancent deux duos américains. Maia Shibutani et Alex Shibutani, vice-champions mondiaux en titre, sont deuxièmes avec une note de 76,59, alors que Madison Chock et Evan Bates se classent troisièmes grâce à un pointage de 74,67.

« Nous sommes vraiment contents de notre performance. C’est spécial de patiner dans ces installations un an avant les Jeux (de Pyeongchang). Nous avons essayé de nous imprégner des lieux autant que nous le pouvions aujourd’hui », a indiqué Moir, vice-champion olympique avec Virtue à Sotchi, il y a quatre ans.

Les Ontariens Kaitlyn Weaver et Andrew Poje (71,15 points) se retrouvent cinquièmes, tandis que Piper Gilles et Paul Poirier (61,21) occupent le septième échelon.

Chez les femmes, l’Ontarienne Gabrielle Daleman (68,25) est suivie de très près par l’Albertaine Kaetlyn Osmond (68,21) au terme du programme court. La Kazakhe Elizabet Tursynbaeva (66,87) pointe au troisième rang. Alaine Chartrand (53,64), également de l’Ontario, est 14e.

Chute pour Eric Radford

Médaillés d’argent aux mondiaux de 2016, les Chinois Wenjing Sui et Cong Han sont de leur côté bien installés au sommet du classement en couple avec une note de 80,75. Ils devancent leurs compatriotes Xiaoyu Yu et Hao Zhang (75,20) et Meagan Duhamel et Eric Radford (74,31).

Doubles champions du monde en titre, Duhamel, de Boucherville, et Radford, de Montréal, qui s’entraînent avec Richard Gauthier, Bruno Marcotte et Sylvie Fullum à Saint-Léonard, ont notamment été pénalisés quand Radford est tombé sur le triple Lutz côte-à-côte.

« Je suis déçu d’avoir manqué ce saut, mais je suis vraiment fier de la façon dont nous avons rebondi et je suis fier de la façon dont nous avons livré le programme, a-t-il précisé. Je peux compter sur les doigts d’une main les fois où j’ai raté ce saut en compétition. »

Duhamel préférait aussi rester positive. « Nous avons connu un très bon programme court. Nous sommes déçus d’avoir raté ce saut, c’est une faute inhabituelle, mais nous sommes très fiers d’être revenus avec de très solides lancé et porté et de ne pas avoir laissé l’énergie baisser. C’est très difficile de réussir cela quand tu commences le programme avec une erreur. »

Les quatrième et cinquième places sont par ailleurs détenues par Liubov Ilyushechkina et Dylan Moscovitch (73,04) et Kirsten Moore-Towers et Michael Marinaro (70,89), deux couples ontariens.

Vendredi, les danseurs exécuteront leur programme libre, alors que les hommes entreront en scène pour leur programme court.