L’International Gymnix

Le Canada épate !

Montréal, 10 mars 2017 – Le rideau s’est levé vendredi sur la 26e édition de L’International Gymnix et le Canada en a rapidement profité pour montrer ses couleurs. La délégation de l’unifolié a placé ses deux formations sur le podium de l’épreuve par équipe de la Coupe internationale senior.

Crédit photo Aloïs Cailleau

Dans une épreuve chaudement disputée entre quatre équipes, Canada 1, composé de Brooklyn Moors, Jade Chrobok, Audrey Rousseau et Megan Roberts, a mis la main sur la médaille d’or en totalisant 158,871 points.

« Je suis contente et d'avoir pu contribuer au succès de l'équipe.  Même si nous avons fait certaines petites erreurs, nous avons toutes été en mesure de nous rattraper et de travailler en équipe », a souligné Audrey Rousseau.

Les quatre gymnastes canadiennes ont devancé les Japonaises Hitomi Hatakeda, Ayu Koike et Marina Kawasaki, qui ont amassé 157,439 points pour passer tout juste devant la formation Canada 2, auteure de 157,070 points, qui mettait en vedette Shallon Olsen, Sophie Marois, Megan Phillips et Rose Woo. Les Australiennes ont fini quatrièmes avec 150,770 points.

« Je suis vraiment très fière d’avoir participé à cette compétition par équipe, a raconté la Châteauguoise Megan Phillips. C’était la première fois que je compétitionnais pour l’équipe canadienne et  je suis très contente d’avoir contribué à sa troisième place. C’est une nouvelle expérience et c’est intéressant de ne pas juste penser à ta performance, mais à celle de ton équipe. »

Deux Canadiennes parmi les trois premières au concours individuel

Toujours dans le cadre de la Coupe internationale senior, mais aux épreuves individuelles, les grands honneurs du concours complet sont allés à la Japonaise Hitomi Hatakeda qui s’est illustrée en obtenant 54,635 points. Le podium a été complété par deux Canadiennes, la Britanno-Colombienne Shallon Olsen, deuxième grâce à une récolte de 53,401 points, et l’Ontarienne Brooklyn Moors qui a reçu 53,001 points.

Podium du concours complet
Crédit photo Aloïs Cailleau

Sophie Marois (52,168 points), du club Viagym, a signé la meilleure performance québécoise en terminant sixième à seulement 0,833 point d’une place sur le podium. Grâce à sa troisième place réalisée à la poutre, la Montréalaise pourra participer à la finale à cet engin dimanche.

Audrey Rousseau, du club Equilibrix, a quant à elle pris le septième au concours complet avec 51,701 points. L’athlète de La Prairie a terminé cinquième au sol, huitième à la poutre, 13e aux barres asymétriques et 13e au saut.

« En général je suis satisfaite de ma journée, mais je sais que je peux faire encore mieux. Certaines erreurs que j'ai faites auraient pu être évitées, surtout pour mes barres et mon sol », a mentionné Rousseau.

Représentante du club Gymnix, Megan Phillips a quant à elle pris le 14e rang en totalisant 49,001 points. « Ç’a été un peu plus difficile à la poutre où j’ai chuté deux fois, mais sinon, je suis très contente de mes performances aux autres engins. Je suis super contente de ma réception au saut et je suis très fière de ma routine aux barres. »

La présence de l’Ouzbeke Oksana Chusovitina a aussi été remarquée. L’athlète de 41 ans, qui a notamment participé à sept Jeux olympiques, récoltant au passage l’or en équipe aux Jeux de Barcelone, et dix championnats du monde a quant à elle fini première au saut et sera donc l’une des favorites pour remporter la finale à cette épreuve dimanche.

Oksana Chusovitina
Crédit photo Aloïs Cailleau

 Rose Woo est de retour !

Membre de la délégation canadienne aux Jeux olympiques de Rio, Rose Woo, de Gym-Richelieu, en était qu’à sa deuxième compétition depuis l’important rendez-vous brésilien de l’été dernier.

La Brossardoise a fini septième au saut, dixième à la poutre et onzième aux barres asymétriques.

« Ç’a bien été au saut et à la poutre, mais j’ai une nouvelle routine aux barres et j’ai chuté. Je crois que je n’étais pas prête à 100% à cet engin », a admis Woo qui a composé avec une blessure au dos à son retour de Rio.

Son élimination hâtive n’a pas gâché son plaisir de participer à la compétition montréalaise. « C’est important pour moi d’être ici, car il y a de l’ambiance, c’est à Montréal et c’est une belle compétition. »

Revenir à L’International Gymnix, en tant qu’Olympienne est une expérience différente selon elle. « Il y a plus de pression pour bien faire, c’est sûr. Tu te demandes ce que les gens vont penser, car ils auront des attentes. Par contre, je me sens beaucoup plus mature qu’avant », a-t-elle affirmé.

Une fois ses prestations au saut, aux barres asymétriques et à la poutre terminées, la soirée de Rose Woo ne l’était pas pour autant. Elle a ensuite participé à une séance d’autographes et de questions aux côtés des Olympiennes Oksana Chusovitina (Ouzbékistan), Svetlana Boginskaya (Belgique), Shallon Olsen (Canada), et Isabela Onyshko (Canada).

« Il y a eu beaucoup de monde. Je trouve ça le fun que les gens nous reconnaissent et que nous puissions les inspirer à poursuivre leurs rêves », a conclu Woo.

Place au Cirque du Soleil !

La première soirée de compétitions s’est conclue avec une présentation toute spéciale du Cirque du Soleil. L’organisation est venue présenter un numéro de son tout dernier spectacle, Volta, qui a ravi le public.

À surveiller samedi

L’International Gymnix, dont la porte-parole est l’animatrice Anaïs Favron, se poursuivra jusqu’à dimanche au Complexe sportif Claude-Robillard à Montréal. Samedi après-midi, le concours individuel et les qualifications pour les finales par engin seront disputés dans le cadre du Challenge Gymnix.

Dès 18 h 30,  les meilleures athlètes juniors se feront compétition pour la Coupe internationale junior. Le concours par équipe, le concours individuel et les qualifications pour les finales par engin seront au programme.

Pour plus d'information sur les athlètes en compétition, l'horaire de l'événement et les résultats, visitez le www.internationalgymnix.ca ou contactez le comité organisateur à l'adresse international@gymnix.ca.

-30-

Source :
L’International Gymnix
Anne-Frédérique Hébert-Dolbec
annefrederiquehd@gmail.com
514-992-7950

 

Rédigé par Sportcom pour Gymnastique Québec