Open panaméricain et Coupe européenne junior

Faste récolte au Chili pour les Canadiens

Montréal, 19 mars 2017 – Après ses trois médailles de la veille, le Canada a conclu l’Open panaméricain de judo avec brio, dimanche soir, à Santiago, au Chili. Ils ont cette fois été six représentants du pays à monter sur le podium. Kelita Zupancic a cependant été la seule Canadienne à remporter l’or.

«  C’est bien de voir l’équipe obtenir d’aussi bons résultats, mais je crois que nous aurions pu avoir plus de médailles d’or, ce qui aurait rendu la fin de semaine encore plus satisfaisante », a affirmé l’entraîneur de l’équipe nationale Sasha Mehmedovic. « Il y a plusieurs jeunes athlètes au sein de l’équipe canadienne alors nous devons continuer de travailler fort afin qu’ils continuent de bâtir leur confiance. »

En action chez les moins de 70 kg, Kelita Zupancic a été la seule membre de l’unifolié à réussir un sans-faute, remportant tous ses combats du jour. L’Ontarienne, classée au 6e rang mondial des moins de 70 kg, s’est directement qualifiée en demi-finale où elle a vaincu la Brésilienne Amanda Oliveira. À son combat ultime, Zupancic a ensuite marqué un waza-ari, puis un ippon en à peine plus d’une minute aux dépens de l’Américaine Nicole Stout afin de mettre la main sur la médaille d’or.

« Gagner le plus rapidement possible c’est la meilleure façon, car on ne sait jamais comment les combats vont tourner », a mentionné Zupancic qui a pu appliquer en compétition ce qu’elle pratique présentement à l’entraînement. « J’essaie une nouvelle façon de prendre ma grip et des nouvelles techniques et pour l’instant, ça fonctionne », a-t-elle affirmé.

Du côté des moins de 78 kg, Mina Coulombe a commencé sa journée avec une victoire par ippon en demi-finale face à l’Argentine Lucia Cantero. En finale pour l’or, elle s’est toutefois avouée vaincue par ippon face à la Chilienne Jacqueline Usnayo et a dû se contenter de la médaille d’argent.

L’argent de la déception pour Marc Deschênes

Chez les hommes, Olivier Gobeil-St-Amand (-81 kg), Louis Krieber-Gagnon (-90 kg) et Marc Deschênes (-100 kg) sont tous les trois montés sur la deuxième marche du podium dans leur catégorie respective tandis que Jean-François Ouellet (+100 kg) a ravi une médaille de bronze.

Médaillé d’argent à l’Open de Buenos Aires la semaine dernière, Marc Deschênes voulait l’or et rien d’autre à Santiago. Le judoka qui évolue chez les moins de 100 kg a toutefois atterri à nouveau sur la deuxième marche du podium.

Après avoir enchaîné les victoires par ippon contre les Chiliens Cristoger Orellana et Italo Cordova, Deschênes s’est frotté au Brésilien Luciano Correa en finale pour l’obtention de la médaille d’or.

« Mes deux premiers combats ont été plus simples, ce sont des gars que j’avais déjà battus, mais en finale, ce Brésilien m’avait déjà eu aux Jeux panaméricains il y a deux ans. C’est un athlète d’expérience qui joue beaucoup sur la grip et qui n’attaque pas beaucoup. Il a marqué waza-ari au milieu du combat et ensuite, je ne suis pas arrivé à le coller pour attaquer », a-t-il raconté, déçu de ne pas être monté sur la plus haute marche. « C’est un tournoi que je voulais gagner », a ajouté Deschênes.

Ce n’est cependant pas tout noir pour le Québécois qui participe à sa première série de tournois depuis cinq mois, lui qui avait dû s’arrêter pour soigner une blessure au genou gauche. « Je me bats de mieux en mieux. Ça s’en vient. »

En action chez les moins de 81 kg, Olivier Gobeil St-Amand a battu tour à tour le Péruvien Luis Angeles Sotelo, l’Argentin Luis Vega et l’Américain Kell Berliner pour obtenir son laissez-passer en demi-finale où il a ajouté une victoire à sa fiche en marquant un waza-ari sur l’Argentin Tomas Morales Martinatto.

L’Américain Jack Hatton a infligé la seule défaite du Québécois de la journée. En finale pour l’obtention de la médaille d’or, l’athlète classé 64e au monde a battu par ippon Gobeil-St-Amand.

Dans la même catégorie, Jérémie Poirier a fini septième.

En finale des moins de 90 kg, le Brésilien Eduardo Bettoni a eu le dessus sur Louis Krieber-Gagnon qui a dû se contenter lui aussi de la médaille d’argent. Le Montréalais avait remporté ses deux premiers duels face aux Américains Matthew Koch et Colton Brown.

Chez les plus de 100 kg, Jean-François Ouellet a signé une victoire et une défaite en ronde préliminaire, ce qui lui a permis de combattre pour la médaille de bronze. En l’emportant par ippon contre le Chilien Williams Garrido, Ouellet a eu sa place sur la troisième marche du podium.

Chirila et Gauthier en bronze

L’équipe canadienne de judo était aussi en action à la Coupe européenne junior, à Coïmbre, au Portugal. Maria Carla Chirila (-70 kg) et Kevin Gauthier (+100 kg) ont quitté la compétition avec la médaille de bronze au cou.

Chirila a signé une fiche parfaite dans le tableau éliminatoire après avoir gagné par ippon contre ses trois opposantes. En demi-finale, la Canadienne n’a pas fait le poids face à la Néerlandaise Hilde Jager qui s’est imposée par ippon. Chirila a terminé sa journée avec une victoire par ippon contre Donja Vos, des Pays-Bas.

« C’est vraiment plus que je m’attendais. En demi-finale, mon adversaire m’a eu sur une attaque que j’ai faite. Elle m’a fait tomber. Il y a des choses que j’aurais pu faire mieux, mais j’ai beaucoup appris de cette compétition. Cela m’a donné beaucoup d’expérience », a commenté Maria Carla Chirila, qui en était à sa première participation à ce tournoi.

Gauthier a quant à lui perdu son premier match par ippon. Au repêchage, il a gagné par ippon contre les Portugais Miguel Rodrigues et Ailton Cardoso. Au combat pour la médaille de bronze, Gauthier a envoyé au tapis le Néerlandais Rick Zomer grâce à un ippon.

« Mon objectif était de gagner l’or, mais je ne suis pas déçu du bronze. Ça faisait un petit moment que je n’avais pas fait de bons résultats sur la scène internationale. À mon premier combat, c’est un manque de stratégie qui m’a coûté la victoire. J’aurais dû plus attaquer », a fait savoir Kevin Gauthier.

Annabelle Darlow (+78 kg) et Benjamin Kendrick (-90 kg) ont terminé au septième rang de leur catégorie respective.

Alicia Fiandor (-63 kg), Janika Michel (-63 kg), Emily Burt (-63 kg), Adriana Portuondo-Isasi (-70 kg), Allayah Copeland (-70 kg), Hanako Kuno (-70 kg), Sarah Perks (+78 kg), Alex Marineau (-81 kg), Luka Khatelishvili (-81 kg), Maxime Côté (-81 kg), Ian Ryder (-90 kg) et Dawson Mandel (-90 kg) n’ont pas obtenu de classement.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada
Information : 514-990-0966 | 1-866-990-0966