Escrime – Coupe du monde

Malade, Joseph Polossifakis atteint son objectif de justesse

PolossifakisJoseph2
Photo Devin Manky 
Joseph Polossifakis

Montréal, 19 mai 2017 (Sportcom) – L’adversaire le plus coriace de l’escrimeur Joseph Polossifakis n’a pas été un athlète, mais bien une gastroentérite, vendredi, à la Coupe du monde de sabre de Madrid, en Espagne.

Le Montréalais et ses coéquipiers québécois Farès Arfa et Cédric Boutet ont vu parcours s’arrêter dans le tableau éliminatoire des 128. En ronde des poules, les trois athlètes avaient tous signé une fiche de 3-3.

« Ç’a été très difficile. Ça fait trois jours que je n’ai pas mangé un repas complet et ç’a été pénible. Je n’avais pas de puissance dans les jambes et l’adrénaline de la compétition n’était pas suffisante pour me donner de l’énergie. Contre le Russe, le match était à ma portée, mais pas dans mon état », a expliqué Polossifakis, 87e, d’une voix fatiguée.

Déjà malade avant son départ pour l’Espagne, pourquoi a-t-il décidé de faire le voyage alors?

Simplement parce qu’il devait se classer dans les 96 premiers pour assurer sa place dans l’équipe canadienne des Championnats panaméricains qui auront lieu à Montréal à la mi-juin.

« Je voulais vraiment être à ces Championnats et je n’étais pas encore qualifié. J’ai réussi à faire le minimum. Ce n’est pas un excellent résultat, mais je suis content d’y être parvenu malgré mon état catastrophique. J’ai pu battre le Britannique sans utiliser trop d’énergie. »

Polossifakis est celui qui est passé le plus près de revenir en piste samedi. À son deuxième affrontement de la ronde éliminatoire préliminaire du tableau, l’Olympien des Jeux de Rio s’est avoué vaincu 15-12 contre le Russe et septième tête de série, Vladislav Pozdnyakov. Avant cet affrontement, Polossifakis avait eu raison du Britannique Nicholas Howes par la marque de 15-7.

En ronde éliminatoire, Farès Arfa a tout d’abord défait l’Espagnol Carlos Javier Olmedo 15-8. Le Lavallois a ensuite plié l’échine 16-6 contre l’Italien Riccardo Nuccio pour conclure en 90e place.

Cédric Boutet, de Rosemère, a quant à lui perdu 15-7 contre Sze Long Aaron Ho de Hong-Kong et a fini 113e.

L’autre Canadien présent dans la capitale espagnole, Shaul Gordon, a été éliminé à son combat éliminatoire du tableau préliminaire des 128, bon pour le 103e rang.

Samedi, ce sera au tour de Maximilien Van Haaster d’être en action au Grand Prix de fleuret masculin de Shanghai.

Quant aux sabreurs, ils seront à la compétition par équipe dimanche