Taekwondo – Championnats du monde

Un pouce cassé force Anas Sghir à abandonner

SghirAnas2017
Photo Anas Sghir 
Anas Sghir

Montréal, 24 juin 2017 (Sportcom) – Anas Sghir a vu son parcours prendre fin abruptement dans la catégorie des -54 kg, samedi, à ses premiers Championnats du monde de taekwondo. Le Montréalais a déclaré forfait en seizièmes de finales après s’être cassé le pouce durant son combat à Muju, en Corée du Sud.

Classé 78e au monde, Sghir a commencé le tournoi avec une victoire sur le Soudanais Hashim Elnour par la marque de 23-3 puis s’est imposé 21-19 contre l’Ukrainien Taras Malchenko, 13e au monde.

« Je me sentais vraiment bien ce matin avant mes combats. Mon premier affrontement s’est déroulé comme je l’avais prévu et j’ai été capable de le terminer en deux rondes. Malheureusement pour moi, mon temps de repos avant le prochain match était de très courte durée. L’Ukrainien était très bon. J’ai fait quelques erreurs et j’étais vraiment fatigué. J’ai tout de même réussi à gagner en prolongation », a commenté Anas Sghir, 18 ans.

L’athlète de l’arrondissement Villeray – Saint-Michel – Parc-Extension s’est finalement incliné face au Thaïlandais Ramnarong Sawekwiharee, septième à l’international. Sghir s’est retiré en raison de son pouce cassé.

« Il avait beaucoup plus d’expérience que moi, mais j’ai été en mesure de prendre ma place. Je n’étais pas habitué de me battre en haute altitude comme nous avons ici à Muju et d’affronter les meilleurs au monde. Dans l’ensemble, j’ai bien fait et je termine neuvième. Mais, je veux plus et je veux devenir numéro un. Je vais m’entraîner fort pour obtenir de meilleurs résultats dans mes prochains tournois », a conclu Anas Sghir.

La Canadienne Yvette Yong (-46 kg) s’est aussi arrêtée dans les seizièmes de finale.

Les Québécois Camille Dallaire-Leblanc (49 kg), Nathalie Iliesco (-73 kg), Nicolas Migneault (-58 kg), Hervan Nkogho Mengue (-68 kg), Maxime Potvin (-80 kg) et Marc-André Bergeron (+87 kg) seront également en action jusqu’à vendredi.