Triathlon – Coupe du monde

Amélie Kretz parmi les dix meilleures

KretzAmelie2015
 
Amélie Kretz

Montréal, 12 août 2017 – La Québécoise Amélie Kretz a pris le neuvième rang de l’épreuve féminine de la Coupe du monde de triathlon de Merida, au Mexique, samedi. Elle a accumulé un retard de 1 minute 44 secondes sur la gagnante de la course du jour qui s’est déroulée dans des conditions difficiles.

« Il faisait très chaud et il y avait beaucoup de vagues. Le parcours de vélo était très technique. Ce n’était pas évident », a commenté Amélie Kretz.

L’Américaine Summer Cook a été la première à terminer les 750 m de natation, 20 km de vélo et 5 km de course à pied en un temps de 1 h 00 min 17 s. Elle a devancé à l’arrivée sa compatriote Lindsey Jerdonek de 26 secondes et l’Autrichienne Lisa Perterer de 30 secondes.

Kretz a arrêté le chrono à 1 h 02 min 12 s. Elle était plutôt satisfaite de sa performance à la natation et sur le vélo.

« Ç’a été une bonne journée pour moi à la natation. Au premier tour du vélo, nous étions quatre en avance sur le peloton de chasse, mais nous nous sommes fait rattraper au deuxième tour. Après, je me suis bien positionnée et j’ai fait du bon travail avec les filles de mon groupe », a-t-elle dit.

Notamment en raison de la chaleur accablante, la triathlète n’a pas pu courir aussi vite qu’elle l’avait espéré. « J’ai eu une bonne transition après le vélo, mais mes jambes ne répondaient pas en course à pied. J’ai essayé d’être conservatrice dans le premier tour comme il faisait très chaud. Au début du deuxième tour, le moteur surchauffait, mais j’ai bien terminé dans le dernier kilomètre », a-t-elle raconté.

Kretz, qui a pris part aux Jeux olympiques de Rio l’an dernier, est en année transitoire vers le prochain cycle. Elle a déjà les yeux rivés vers Tokyo. « C’était une journée positive, mais je suis toujours là pour gagner. La forme revient vraiment tranquillement après les Jeux, mais le but est de rester en santé et d’être prête pour 2020 ! »

Aussi en action, les Québécoises Emy Legault et Élisabeth Boutin se sont respectivement classées 17e et 21e.