Rugby – Coupe du monde (femmes)

Cinquièmes, les Canadiennes terminent sur une bonne note

PaquinKaren20142
Photo Facebook 
Karen Paquin

Montréal, 26 août 2017 (Sportcom) – L’équipe canadienne féminine de rugby a conclu la Coupe du monde avec une victoire samedi, à Belfast, en Irlande du Nord. Le pays a vaincu l’Australie par la marque de 43-12 pour terminer le tournoi au cinquième rang.

« Je pense qu’aujourd’hui nous avons vraiment performé au meilleur de nos habiletés. Nous avons été capables de rebondir dans ce match et de continuer », a commenté Karen Paquin, de Québec, qui a été élue joueuse du match, notamment pour avoir marqué 5 points et réussi 15 plaquages.

Julianne Zussman (Montréal) s’est aussi démarquée avec deux essais marqués.

« Nous avons joué ensemble et nous sommes très fières de nous! Avec tous les fans qu’il y avait dans les estrades, c’était comme jouer à la maison. C’était une très belle journée! » a poursuivi Paquin.

Précédemment à Dublin, les femmes du pays s’étaient imposées 52-0 contre les représentantes du Pays de Galles en demi-finale pour le match de la cinquième place.

Le sentiment du devoir accompli était également palpable du côté de l’entraîneur-chef François Ratier.

« C’était une bonne performance aujourd’hui (samedi) qui était dans la continuité de celle contre le Pays de Galles. Nous aurions évidemment aimé finir dans le carré d’as et idéalement sur le podium, mais à la fin, nous avons 4 victoires et 1 défaite. Ce n’est pas une mauvaise Coupe du monde. Le programme est en bonne santé et nous laissons une belle relève avec des jeunes qui performent. C’est de bon augure pour la suite. »

Latoya Blackwood (Montréal), Brianna Miller (Pointe-Claire), Alex Tessier (Sainte-Clotilde-de-Horton) et Magali Harvey (Québec) faisaient aussi partie de l’équipe victorieuse. Quant à Frédérique Rajotte (Montréal) et Élissa Alarie (Trois-Rivières), elles n’étaient pas en uniforme samedi.

Durant ce tournoi, les Canadiennes ont subi leur seul revers 48-5 face aux Néo-Zélandaises en quarts de finale. Ces dernières ont été sacrées championnes du monde grâce à une victoire de 41-32 face à l’Angleterre.