Championnats du monde

Des leçons à tirer pour Kyle Reyes

ReyesKyle1
Photo Rafal Burza, Judo Canada 
Kyle Reyes

Montréal, 2 septembre 2017 – Le passage du Canadien Kyle Reyes aux Championnats du monde de judo, à Budapest, en Hongrie, a été de courte durée. En action chez les moins de 100 kg, l’athlète originaire de l’Ontario a signé une fiche d’une victoire et une défaite samedi.

Reyes a commencé la compétition en affrontant le Dominicain Lewis Medina. Le représentant du pays l’a vaincu par ippon.

« Je n’étais pas nerveux pour le premier combat, ça s’est bien passé. C’était la première fois que je l’affrontais, alors je ne le connaissais pas très bien. C’était un long combat, mais il ne m’a pas trop surpris. Il a vraiment essayé d’éviter mes attaques, alors c’était difficile de le propulser. J’ai finalement décidé de lui faire prendre quelques pénalités. »

De retour sur le tatami, son second combat a pris une allure différente. Le Canadien s’est incliné face à l’Azerbaïdjanais Elkhan Mammadov.

« Dès les trois premières minutes, j’ai su qu’il était fort. J’ai essayé de marquer un point. En golden score, je savais qu’il était assez fatigué alors j’ai essayé de prendre le dessus, mais il a réussi un solide waza-ari et a remporté le combat », a-t-il fait savoir.

Kyle Reyes n’a donc pas obtenu de classement. « Je suis déçu parce que mon objectif était de gagner une médaille et je me sentais prêt. J’ai beaucoup de choses à apprendre de ma journée. Ce n’était pas si mauvais. Je sais maintenant ce que j’ai besoin de pratiquer », a ajouté le judoka qui devrait reprendre la compétition dans environ quatre mois.

Le Japonais Aaron Wolf a été sacré champion du monde devant le Géorgien Varlam Liparteliani. Les médailles de bronze ont été remises au Russe Kirill Denisov et à l’Azerbaïdjanais Elmar Gasimov.

Les Championnats du monde se termineront dimanche avec la présentation de la compétition mixte par équipe.

-30-