Snowboard cross – Coupe du monde

Grondin et McManiman brisent la glace en Coupe du monde cette saison

GrondinEliot2017
Photo Facebook/Éliot Grondin 
Éliot Grondin

Montréal, 9 septembre 2017 (Sportcom) – À la première étape du circuit de la Coupe du monde de snowboard cross 2017-2018, les Québécois Audrey McManiman et Éliot Grondin ont conclu aux 19e et 39e places de leur catégorie respective, samedi, à Bariloche, en Argentine.

La Britanno-Colombienne Meryeta Odine a obtenu le meilleur résultat du pays avec une quatrième place en grande finale. La France s’est imposée avec deux de ses représentantes sur le podium, Chloé Trespeuch (or) et Nelly Moenne Loccoz (bronze). L’Américaine Lindsey Jacobellis (argent) s’est immiscée entre les deux.

La Britanno-Colombienne Tess Critchlow a terminé 10e à l’issue de la petite finale. Carle Brenneman, de la Colombie-Britannique, et Audrey McManiman, de Saint-Ambroise-de-Kildare, ont été stoppées dans les quarts de finale après avoir fini cinquièmes de leur groupe. Elles pointent aux 17e et 19e rangs. Également de la Colombie-Britannique, Katie Anderson est 22e alors qu’Haili Moyer (30e) ne s’est pas qualifiée pour samedi.

« Je suis contente de ma performance et de mon expérience pour ma première Coupe du monde en snowboard cross. Ça fait du bien de retourner sur le circuit international. Je sais que je suis déjà de calibre. J'ai eu des blessures en entraînement durant mes dernières semaines en Argentine, alors j’espérais seulement pouvoir me qualifier pour vivre l'expérience de courser à six », a fait savoir McManiman.

L’athlète de 22 ans a expliqué qu’une blessure au genou l’a empêché de s’entraîner pendant près d’une semaine. « Je ne croyais même plus être en mesure de faire la Coupe du monde. À mon retour sur la neige, je me suis blessée au dos. Ma douleur au dos persiste, mais je suis au moins capable de faire le parcours. »

Une chute pose problème à Grondin

Chez les hommes, l’Australien Alex Pullin a remporté cette première grande finale de la saison devant l’Italien Emanuel Perathoner et l’Américain Jonathan Cheever.

Grondin, de Sainte-Marie, a vu son parcours se terminer dans les huitièmes de finale lorsqu’il a fini cinquième de sa vague. Dans le même groupe, le Britanno-Colombien Kevin Hill (48e) n’a pas atteint la ligne d’arrivée.

« Ça ne s’est pas passé comme prévu. J'ai raté le départ, donc je me suis rapidement retrouvé en cinquième position. Je suis revenu parmi les premiers à mi-parcours, mais mes chances pour passer à la descente suivante ont pris fin quand un de mes compatriotes canadiens s'est fait accrocher et est tombé devant moi. Ce sera une assez grosse saison et j'ai bien hâte de voir les belles surprises qui m’attendent », a commenté le planchiste de 16 ans.

L’Albertain Christopher Robanske et l’Ontarien Tyler Jackson ont fini respectivement aux 41e et 47e rangs. Le Britanno-Colombien Evan Bichon n’a quant à lui pas accédé aux courses de la journée de samedi et a fini 49e.

Les deux Québécois seront de retour sur la piste dimanche pour la deuxième étape de la Coupe du monde de snowboard cross.