Patinage de vitesse sur courte piste – Coupe du monde

Boutin et St-Gelais partagent le podium du 1000 m

Le relais masculin en bronze

StGelaisMarianne2
 


Montréal, 12 novembre 2017 (Sportcom) – Kim Boutin ne s’est pas contentée d’une seule médaille d’or ce week-end à la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste présentée à Shanghai, en Chine. Après sa victoire au 500 m samedi, l’athlète a remporté le 1000 m devant sa compatriote Marianne St-Gelais, médaillée d’argent, dimanche. Le Canada a aussi récolté le bronze au relais masculin à cette dernière journée de compétition.

Boutin, de Sherbrooke, et St-Gelais, de Saint-Félicien, ont franchi la ligne d’arrivée tour à tour devant l’Italienne Arianna Fontana, troisième.

« C’est le processus derrière tout ça qui a été vraiment intéressant, a indiqué la médaillée d’or. Je suis restée calme et alerte en quarts de finale, puis en demi-finales, ç’a été une grosse course. La finale a été excellente. Mon but était d’aller devant, mais de rester patiente pour voir les opportunités, alors je suis bien contente », a poursuivi Boutin.

« Je suis vraiment satisfaite. L’exécution était bonne et j’ai respecté le plan de départ que je m’étais donné pour mes 1000 m. Kim [Boutin] avait un très bon rythme en fin de course, puis je regardais derrière pour voir s’il y avait des filles, mais il semblait n’y avoir personne, donc je n’ai rien risqué. C’était une course un peu sans histoire en fait », a raconté St-Gelais.

Un relais masculin en bronze

Au relais masculin 5000 m, Samuel Girard (Ferland-et-Boilleau), Charles Hamelin (Sainte-Julie), Charle Cournoyer (Boucherville) et Pascal Dion (Montréal) ont conclu sur la troisième marche du podium derrière les gagnants, les Américains John Celski, John-Henry Krueger, Keith Carroll et Thomas Insuk Hong, ainsi que les médaillés d’argent, les Sud-Coréens Park Se-yeong, Seo Yi-ra, Kwak Yoon-gy et Kim Do-kyoum.

« Les Coréens sont partis très rapidement et ça nous a un peu surpris, mais on s’est quand même bien adapté. On a rattrapé et on les a suivis », a fait savoir Girard.

Lors d’un échange entre Cournoyer et Dion, le Bouchervillois a voulu dépasser le Chinois, mais un contact avec celui-ci l’a fait tomber et a retardé l’équipe canadienne. « Le temps de repartir, on avait déjà un tour de retard. Après ça, on a bien travaillé en équipe pour remonter jusqu’à la troisième place à l’arrivée, a expliqué Girard. Une chute, ça coûte quand même beaucoup d’énergie, mais on a vraiment travaillé ensemble pour gagner de la vitesse tout en gardant de l’énergie pour la fin. »

Au relais féminin 3000 m, l’équipe canadienne représentée par les trois Québécoises Kim Boutin, Kasandra Bradette et Marianne St-Gelais ainsi que la Britanno-Colombienne Jamie Macdonald ont pris part à une finale très mouvementée où le quatuor canadien est passé par toutes les positions avant de recevoir une pénalité à l’arrivée et d'être disqualifié. « Catastrophe ! J’ai frappé une fille au visage, c’est ce qui a fait en sorte qu’on a eu une pénalité », a dit St-Gelais.

Outre la pénalité, les Canadiennes sont tout de même satisfaites de leur course, même s’il reste de la place à l’amélioration. « On fait encore des erreurs qui peuvent coûter cher, mais comme on a un super bagage et une super équipe habituée de jouer dans cette bisbille-là, on remonte toujours la pente et on réussit à bien se positionner dans les derniers tours », a conclu St-Gelais.

C’est l’équipe coréenne qui a remporté le relais, alors que celles de la Chine et de l’Italie ont terminé deuxième et troisième.

Épreuve Athlète Résultat
1000 m Valérie Maltais 9e (demi-finales)
1000 m Charles Hamelin 8e (finale B, pénalité)
1000 m Charle Cournoyer 11e (quarts de finale)
1000 m Samuel Girard 17e (quarts de finale)

 

Par où les patineurs doivent-ils passer pour se qualifier pour les Jeux? Marianne St-Gelais et Kim Boutin discutent Sélections olympiques
Comment gérer les médias ? Les conseils de Marianne St-Gelais !