Taekwondo – Open de France

Bergeron, Iliesco et Sghir médaillés de bronze à Paris

MarcAndreBergeron
Photo Facebook 
Marc-André Bergeron

Montréal, 19 novembre 2017 (Sportcom) – Marc-André Bergeron (+87 kg), Christopher Iliesco (-80 kg) et Anas Sghir (-54 kg) ont tous trois obtenu la médaille de bronze dans leur catégorie respective chez les seniors à l’Open de France de taekwondo présenté ce week-end au Stade Pierre-de Coubertin à Paris.

Bergeron a réalisé deux victoires et une défaite dans sa journée. Il a d’abord disposé du Britannique Jonathan Bangura et du Serbe Danilo Vukelic. Toutefois, un autre représentant de la Grande-Bretagne, Mahama Cho, a mis un terme à la lancée du Québécois en demi-finale, ce qui l’a relégué au troisième rang. Le Nigérien Abdoul Issoufou a remporté l’or devant Cho alors que l’Ivoirien Firmin Zokou a mis la main sur la seconde médaille de bronze.

Le Québécois Christopher Iliesco est monté sur le podium des -80 kg aux côtés du Portugais Michel Fernandes (or), du Belge Arber Bajra (argent) et du Britannique Damon Sansum (bronze). Iliesco a battu deux favoris locaux, Amara Koita et Jordan Maikoouva, avant de perdre face au futur vainqueur de la compétition.

Le Montréalais Anas Sghir a connu le même parcours que son compatriote canadien. Il a gagné contre l’Espagnol Jason Clark Hidalgo Saplaan et l’Ouzbek Mukhammadjon Bakhromov. Sghir a goûté à la défaite en demi-finale lorsque l’Espagnol Yunta Vincente, éventuel médaillé d’or, s’est emparé de la victoire. Chez les -54 kg, le podium est aussi formé du Français Stéphane Audibert (argent) et du Nigérien Mahamadou Amadou (bronze).

Autres résultats masculins

Le Québécois Éloi Paradis-Deschênes (-74 kg) a remporté ses deux premiers combats avant de perdre contre le Turque Huseyin Kartal. Le Terrebonnien Keven St-Jean a connu le même parcours dans cette catégorie. Il a fini sa journée avec une défaite contre le Lituanien Aurimas Klemas.

Parmi les autres hommes en liste, le Québécois Hervan Andrehl Nkogho Mengue (-68 kg) a fait une victoire et une défaite. Également en action, le Lévisien Cédric Genest (-58 kg), le Sainte-Catherinois Étienne Brunet (-80 kg) et Cédric Ndzouli (-80 kg) ont été éliminés d’entrée.

Les Québécoises absentes des finales

Toujours chez les seniors, mais dans les catégories de poids féminines, les Québécoises ont toutes été éliminées avant d’atteindre les finales. Seule la Canadienne Ruxandra Rodgers a récolté une des deux médailles de bronze en -53 kg.

Plusieurs athlètes de la province ont réussi une victoire et une défaite à cet événement. C’est le cas de la Québécoise Camille Simard-Martel (-49 kg), cinquième au classement, la Lévisienne Mathilde Dumas (-49 kg), la Champlainoise Viviane Tranquille (-53 kg), Marianne Leclerc (-53 kg), Frédérique Santerre (-57 kg) et de la Lac-Beauportoise Gabrielle Rousseau (-62 kg).

De leur côté, la Québécoise Camille Dallaire-Leblanc (-49 kg), Jade Meunier (-49 kg) et L’Assomptionniste Audrey Archambault (-53 kg) se sont toutes fait montrer la porte de sortie à leur premier match.