Gymnastique Québec – Championnats du monde de trampoline par groupes d’âge

Jérémy Chartier, champion du monde des 15-16 ans!

Montréal, 20 novembre 2017 – Inspiré par sa compatriote Sophiane Méthot qui était montée sur la troisième marche du podium des mondiaux seniors une semaine plus tôt, Jérémy Chartier s’est couvert d’or à l’épreuve en solo des 15-16 des Championnats du monde de trampoline par groupes d’âge le week-end dernier.

Au terme de la compétition disputée à Sofia (Bulgarie), le Montréalais a obtenu une note de 57,050 points pour devancer le Britannique Andrew Stamp (56,515 points) et le Français Florestan Riou (56,510).

« Quoi dire de Jérémy … wow! », a lancé l’entraîneure Karina Kosko. « Après une année difficile qui a été parsemée de blessures où nous avons dû adapter les entraînements et rater plusieurs compétitions, Jérémy est revenu en force! »

L’athlète membre du club Virtuose s’était classé troisième en qualifications dans un groupe d’une soixantaine de concurrents.

« En finale, Jérémy était le cinquième à passer sur huit athlètes. Il est monté sur le trampoline avec une confiance hors pair et a exécuté une routine de qualité. Les concurrents suivants n’ont pas réussi à le dépasser et il remporte à nouveau l’or à cette compétition d’envergure. »

Rappelons que Chartier avait décroché le titre mondial des 13-14 ans en 2015.

Toujours chez les garçons, mais dans la catégorie des 17-21 ans, Benjamin Lagacé (club Virtuose) a conclu en 17e place.

« Il a dû modifier sa routine pendant son deuxième tour et cela a fait en sorte qu’il a obtenu des notes sous sa moyenne habituelle. Ceci étant dit, nous sommes super contents de cette première expérience à une compétition d’envergure », a poursuivi Mme Kosko.

Seule Québécoise présente dans la capitale bulgare, Anouk Berthiaume (club Trampoline Intercité) a conclu au 67e rang des 15-16 ans.

« Elle a fait une très belle routine imposée, mais elle a malheureusement chuté à la routine libre. Elle termine tout de même ces Championnats avec une belle expérience et souhaite se reprendre l’an prochain aux mondiaux de Saint-Pétersbourg où elle sera encore chez les 15-16 ans », a conclu l’entraîneure.