Patinage de vitesse sur longue piste – Coupe du monde

Record mondial pour Bloemen et personnel pour St-Jean

StJeanAlexandre_20162017
Patinage de vitesse Canada 
Alexandre St-Jean

Montréal, 10 décembre 2017 (Sportcom) – L’Albertain Ted-Jan Bloemen a amélioré le record mondial du 5000 m et a remporté la course de la Coupe du monde de Salt Lake City de patinage de vitesse sur longue piste dimanche, tandis qu’Alexandre St-Jean, entre autres, a amélioré sa marque personnelle et a terminé 11e à l’épreuve du 1000 m en Utah.

Bloemen a affiché un chrono de 6 min 01,86 s, effaçant l’ancien record de 6 min 03,32 s qui appartenait au Néerlandais Sven Kramer depuis un peu plus de 10 ans. L’athlète de Calgary a également devancé son plus proche rival, l’Allemand Patrick Beckert, de 5,16 secondes. Moritz Geisreiter, aussi de l’Allemagne, est monté sur la troisième marche du podium (6 min 07,31 s).

Dans le groupe B, Antoine Gélinas-Beaulieu, de Québec, a patiné la distance en 6 min 25,72 s, ce qui lui a valu le 19e échelon. Benjamin Donnelly, l’autre Canadien en lice, a conclu 8e en 6 min 17,25 s.

Quant à St-Jean, son temps de 1 min 07,65 s l’a placé à 73 centièmes de seconde du gagnant au 1000 m, le Russe Denis Yuskov (1 min 06,92 s). Le Néerlandais Koen Verweij (1 min 06,94 s) a fini deuxième et le Russe Pavel Kulizhnikov (1 min 06,96 s) troisième. L’Ontarien Vincent De Haître s’est pour sa part classé cinquième (1 min 07,21 s), en recul de 29 centièmes sur Yuskov.

« Salt Lake City, c’est pas mal la glace la plus rapide au monde, vu qu’elle est en altitude. Je m’attendais à faire un bon temps et je suis content d’avoir fait mon record personnel », a confié l’athlète de Québec, qui a battu son ancienne marque de 19 centièmes de seconde. « C’est sûr qu’il y a eu quelques petites erreurs d’exécution à certains endroits, mais ç’a été somme toute une très bonne course. »

Après quatre étapes de la Coupe du monde, St-Jean est 12e au classement du 1000 m, deuxième meilleur Canadien derrière De Haître, 4e. « Je vise des tops-10. Aujourd’hui, 11e, je ne suis pas très loin. Je suis surtout très content du temps, c’est de bon augure pour les sélections olympiques. »

Le patineur de 24 ans pourra afficher une belle assurance à l’entraînement à Québec ces prochains jours, en vue des sélections canadiennes des Jeux de Pyeongchang qui auront lieu du 4 au 9 janvier, à Calgary.

« (Mon record) m’apporte de la confiance, surtout du fait que ma course n’était pas parfaite. Au départ, il me manquait un peu de punch dans mes premiers pas. Au premier tour, il me manquait de la vitesse, mais le deuxième a été excellent. Je pense que j’aurais pu aller chercher encore quelques centièmes », s’est encouragé St-Jean.

David La Rue a par ailleurs pris le huitième rang du groupe B grâce à un chrono de 1 min 08,66 s, un nouveau temps de référence pour l’athlète de Saint-Lambert. Son compatriote Denny Morrison a terminé cinquième en 1 min 08,48 s.

Le meilleur d’Irvine et Blondin

Du côté des femmes, toujours au 1000 m, Kaylin Irvine a été la meilleure Canadienne, avec une 12e place en un temps de 1 min 14,43 s, là aussi un record personnel.

La Japonaise Nao Kodaira s’est imposée en établissant un record mondial de 1 min 12,09 s. Miho Takagi, également du Japon, a pris le deuxième échelon (1 min 12,63 s) et la Russe Yekaterina Shikhova le troisième (1 min 13,23 s).

Quatrième du 3000 m, Ivanie Blondin a été une autre patineuse du pays à améliorer sa propre marque dimanche, maintenant de 3 min 59,47 s. Isabelle Weidemann et Brianne Tutt se sont respectivement classées septième (4 min 02,36 s) et dixième (4 min 04,15 s).

Quelles sont les étapes pour se qualifier
pour les Jeux olympiques de Pyeongchang?

Vers les Jeux de Pyeongchang :
rien à perdre, tout à gagner