Surf des neiges et ski acrobatique – Dew Tour

Maxence Parrot champion du slopestyle !

Parrot Maxence_DewTour2017
Chris Witwicki 
Maxence Parrot

Montréal, 16 décembre 2017 (Sportcom) – Le Bromontois Maxence Parrot a remporté l’épreuve de surf des neiges slopestyle du Dew Tour pour la première fois de sa carrière, samedi, à Breckenridge, au Colorado.

Le Québécois qui a pris part à toutes les éditions de ce rendez-vous depuis 2011 a obtenu sa meilleure note, 97,00 points, à sa deuxième descente. Il aura toutefois dû attendre la fin du troisième et dernier tour avant de voir sa victoire confirmée. L’athlète de 23 ans a devancé l’Américain Chris Corning (95,00 points) et le Norvégien Mons Roisland (92,00 points).

« Mon objectif n’était pas nécessairement de faire de nouvelles manœuvres dans mes descentes, mais ç’a été réussi. Mon but en venant ici était de faire un podium et de bien commencer l’année. Quand j’ai eu 97 points, j’étais très fier de moi. Je ne l’avais jamais gagnée, alors c’est une très grande fierté! » a commenté le vainqueur qui en était à sa deuxième compétition cette saison, mais à sa première en slopestyle.

L’événement qui servait de qualification olympique pour les planchistes américains était aussi relevé en raison de son parcours atypique et particulièrement difficile comme l’a expliqué Parrot.

« C’est un parcours qui présente un bon challenge et c’est le seul de la saison où il y a quatre sauts. J’étais dans une position où il fallait que je fasse un nouveau saut et celui que j’ai fait, ça ne fait que deux semaines que je l’ai appris. Je l’ai réalisé au premier saut (de ma deuxième descente) et je pense que les juges ont aimé voir ce nouveau saut. Ensuite, j’ai fait un front-back-triple-cork-1440 sur le dernier saut, un saut très risqué, et les juges ont bien aimé ça aussi. »

L’athlète âgé de 23 ans a donc dû attendre un peu avant de célébrer. « Je savais que je serais sur le podium avec cette descente-là, mais que ça tienne jusqu’au bout, ce n’était pas assuré, car il y avait encore d’autres gars qui pouvaient aussi bien faire. »

L’an dernier à cette même compétition, Mark McMorris (Saskatchewan), Maxence Parrot et Sébastien Toutant (L’Assomption) avaient réussi le triplé canadien à cette épreuve. En 2015, Parrot avait pris le quatrième rang de la finale malgré une double fracture à la main droite. Il avait aussi obtenu le bronze en 2013.

Samedi en finale, le Britanno-Colombien Darcy Sharpe a terminé sixième, McMorris huitième et l’Ontarien Tyler Nicholson dixième.

Parrot sera de retour à la compétition aux X-Games, le mois prochain.

Au slopestyle féminin, la planchiste britanno-colombienne Spencer O’Brien a remporté l’or avec 95,00 points. Ses principales rivales, l’Américaine Jamie Anderson et la Finlandaise Enni Rukajarvi, ont suivi de près avec respectivement 93,33 et 92,00 points.

Laurie Blouin, de Stoneham-et-Tewkesbury, a récolté sa meilleure note à sa première descente avec 28,00 points, ce qui l’a reléguée en 8e place de la finale.

Toujours en slopestyle, mais en ski cette fois, Alex Bellemare, de Saint-Boniface, a raté de peu la finale alors qu’il a terminé 13e des qualifications avec 80,33 points.

Alex Beaulieu-Marchand, de Saint-Augustin-de-Desmaures, n’a pas pris le départ de la compétition après avoir subi une mauvaise chute où il s’est frappé la tête plus tôt en entraînement sur les parcours du Dew Tour.

La Québécoise Anouk Purnelle-Faniel a fini 13e des qualifications avec 64,33 points.