Parabiathlon – Coupe du monde

« Ma plus grande satisfaction est de ne pas avoir abandonné » – Sébastien Fortier

FortierSebastien
 
Sébastien Fortier

Montréal, 17 décembre 2017 (Sportcom) – Sébastien Fortier a surmonté les difficultés et a terminé au 19e rang de l’épreuve de poursuite de 12,5 kilomètres en position assise dimanche en conclusion de la Coupe du monde de parabiathlon de Canmore, en Alberta.

« Ma plus grande satisfaction est de ne pas avoir abandonné », a souligné le Québécois, qui a songé à plier bagage, mais s’est laissé porter par les encouragements d’amis placés le long du parcours. « Je vois cette course comme un entraînement, plutôt que comme un échec. »

« J’ai été malade la nuit dernière et je ne pensais même pas pouvoir prendre le départ. Après l’échauffement, comme ça ne s’était pas trop mal passé, j’ai décidé d’y aller. Finalement, en course, ma fréquence cardiaque était extrêmement basse, l’énergie n’était pas là. »

Le spécialiste du ski paranordique a franchi la ligne d’arrivée en un temps de 1 h 00 min 28,9 s. Il a atteint une cible sur cinq aux premier et deuxième passages au champ de tir. Il a ensuite touché deux et cinq cibles. « À mes deux premiers pas de tir, je shakais comme une feuille. »

Fortier avait commencé l’épreuve avec un retard de 6 minutes et 13 secondes sur le meneur du sprint de samedi, Ivan Golubkov, un athlète paralympique neutre (NPA). « La poursuite en parabiathlon, ce n’est pas une science exacte. Nous avons tous des handicaps différents, donc des pourcentages différents. Je partais avec plusieurs secondes de retard, en raison notamment de mon mauvais tir d’hier. »

Golubkov, dont le comité national paralympique a été suspendu par le Comité international paralympique, a remporté la course en 42 min 55,2 s. L’Américain Daniel Cnossen (44 min 30,1 s) a obtenu l’argent et le Sud-Coréen Sin Eui-Hyun (44 min 39,3 s) le bronze.

Également en action, l’Ontarien Collin Cameron a fini 9e et l’Albertain Derek Zaplotinsky 13e.