Ski acrobatique bosses – Coupe du monde

L’or pour Mikaël Kingsbury et le bronze pour Justine Dufour-Lapointe à Calgary

kingsburymikael2
 
Mikaël Kingsbury

Montréal, 6 janvier 2018 (Sportcom) – Mikaël Kingsbury a remporté une onzième victoire de suite à la Coupe du monde de ski acrobatique présentée à Calgary. Justine Dufour-Lapointe a quant à elle gagné la médaille de bronze.

Après avoir terminé deuxième des qualifications derrière le Kazakh Dmitriy Reikherd, Kingsbury a dominé la finale et la super finale. Sa descente en super finale lui a valu 89,55 points, devançant Reikherd (86,43 points) et l’Australien Matt Graham (83,23 points).

« En super finale, Reikherd et Graham ont été solides. Quand j’ai entendu le score de Reikherd, mon coeur s’est mis à battre super vite en haut de la piste. Je ne pensais pas devoir battre un score aussi haut. J’ai pris de grandes respirations et je me suis concentré sur la descente que je devais faire et à améliorer quelques petits points. J’ai finalement réussi à faire ma meilleure descente de la journée en super finale », a commenté celui qui a maintenant une fiche de 46 victoires en carrière en Coupe du monde.

« L’année passée à Calgary j’ai terminé deuxième, donc c’est bien de revenir ici et de gagner. Ça fait un an presque jour pour jour que je gagne toutes les Coupes du monde que je peux gagner. J’ai fait une année parfaite. »

Il ne lui reste que trois Coupes du monde qui pourront lui servir de préparation en vue des Jeux olympiques de Pyeongchang qui s’amorceront dans un peu plus d’un mois. « Tout va bien dans ma préparation et l’ambiance avec mes entraîneurs et mes coéquipiers va aussi très bien, donc je me sens super en confiance et dans la bonne voie pour les JO », a poursuivi le skieur de Deux-Montagnes.

Marc-Antoine Gagnon et Philippe Marquis ont été stoppés dans la première finale. Gagnon a obtenu 78,65 points, tandis que Marquis en a obtenu 78,00. Leurs pointages n’ont pas été suffisants pour accéder à la super finale et ils ont respectivement pris les huitième et neuvième rangs. Plus tôt dans la journée, Gagnon avait pris le septième rang des qualifications et Marquis avait pris la dixième place.

Kerrian Chunlaud (22e), Laurent Dumais (23e), Gabriel Dufresne (27e) et Elliot Vaillancourt (47e) n’ont pas réussi à passer l’étape des qualifications. Simon Lemieux n’a pas terminé sa course en qualifications.

Justine Dufour-Lapointe sur la troisième marche du podium

Dufour-Lapointe a inscrit 81,30 points en super finale pour ainsi prendre le troisième rang et devancer sa compatriote canadienne Andi Naude qui termine au pied du podium. L’Australienne Britteny Cox a remporté la compétition avec 82,11 points et la Française Perrine Laffont a pris le deuxième rang avec un pointage de 81,64.

Plus tôt samedi, Dufour-Lapointe avait pris le cinquième rang des qualifications grâce à son pointage de 74,92, puis le quatrième rang de la première finale avec 81,76 points.

« Je suis très contente de ce que j’ai réussi à faire aujourd’hui. J’étais complètement engagée et dans ma bulle tout au long de la journée. Je me suis améliorée de course en course. J’avais le feu dans les yeux aujourd’hui ! » a raconté la plus jeune des trois soeurs Dufour-Lapointe.

« Je me suis donnée sans retenue et je crois avoir réussi à faire mon meilleur saut de 360 degrés à vie en compétition aujourd’hui. Je suis très fière de moi d’avoir fait une descente en super finale sans erreurs. Commencer l’année 2018 avec un podium est vraiment encourageant. »

Dufour-Lapointe comptera sur les trois dernières Coupes du monde avant les Jeux olympiques de Pyeongchang pour améliorer quelques aspects. « Mon objectif pour celle de Deer Valley, c’est vraiment d’améliorer mon milieu de parcours. Je dois continuer à être très agressive, tout en restant très précise dans ma technique pour ne pas faire d’erreurs. Je dois aussi continuer d’améliorer ma vitesse », a précisé la Montréalaise.

Le parcours d’Audrey Robichaud s’est arrêté en première finale alors qu’elle a terminé 12e avec 76,02 points et que seulement les six premières se qualifiaient pour la ronde ultime. Elle avait plus tôt pris le sixième rang des qualifications. Chloé Dufour-Lapointe a également été stoppée en première finale puisqu’elle a terminé 13e avec un pointage de 75,98. Elle avait fini douzième des qualifications avec 71,42 points plus tôt en matinée.

Alex-Anne Gagnon (69,67 points) a pris le 19e des qualifications, Maxime Dufour-Lapointe (65,23 points) a fini 34e et Valérie Gilbert (59,34 points) a pris le 39e rang.

 

Que doivent faire les skieurs acrobatiques pour obtenir leur billet pour Pyeonchang? Mikaël Kingsbury est l'athlète à battre