Patinage de vitesse sur longue piste – Sélections olympiques canadiennes

Soulagement pour Laurent Dubreuil

Dubreuil-Dutton
Dave Holland - Patinage de vitesse Canada 


Montréal, 6 janvier 2018 (Sportcom) – C’est maintenant chose faite, Laurent Dubreuil pourra bientôt porter le titre d’Olympien. Dans l’attente et le stress depuis les dernières 24 heures, il a obtenu le dernier laissez-passer à l’épreuve du 500 m masculin pour les Jeux de Pyeongchang samedi.

Le sort du Québécois reposait sur son compatriote saskatchewanais William Dutton. Bien que ce dernier ait fini au deuxième rang devant Dubreuil vendredi lors de la sélection sur cette distance, il n’avait pas encore réalisé le standard de 34,47 s exigé pour faire partie de l’équipe olympique canadienne.

De retour sur la glace samedi dans l’espoir d’atteindre le chrono magique, Dutton a vu son rêve s’envoler après avoir chuté au départ du 500 m lors de la Coupe du Canada #2 présentée en marge des Sélections canadiennes à l’Anneau olympique de Calgary.

Le Canada a trois places officielles dans cette épreuve aux prochains Jeux. Le Sherbrookois Alex Boisvert-Lacroix est préqualifié en raison de ses résultats plus tôt cette saison.

L’Albertain Gilmore Junio et le Lévisien Laurent Dubreuil sont les seuls patineurs à avoir réussi les critères de qualifications de la fédération nationale, soit réaliser un temps de 34,47 s ou figurer parmi les 12 premiers au Classement spécial de sélection olympique de l’ISU.

Junio s’est provisoirement qualifié à l’issue de sa course vendredi soir puisqu’il a terminé en troisième place devant Dubreuil. Au terme de la journée de samedi, le Québécois obtiendrait donc la troisième et dernière place pour la Corée du Sud au 500 m masculin si le Canada décidait d’envoyer trois patineurs pour participer à cette distance.

« Si on a assez de places pour envoyer trois personnes au 500 m, ça va être moi la troisième », a affirmé Dubreuil, qui reste néanmoins prudent dans ses déclarations en attente de la confirmation de sa participation aux Jeux.

« Dans un Championnat du monde, ce serait sûr que j’irais parce qu’on n’a pas de limite de nombre. Pour les Jeux olympiques, on a dix gars maximum pour toutes les distances, donc la confirmation officielle va venir à la fin des courses complètement », a-t-il poursuivi.

L’annonce officielle de l'équipe canadienne de patinage de vitesse sur longue piste qui ira aux Jeux olympiques de 2018 aura lieu mercredi. Le pays pourra envoyer un maximum de 20 athlètes, ce qui représente un maximum de 10 femmes et 10 hommes, selon les quotas de chaque épreuve.

 

Quelles sont les étapes à parcourir pour se qualifier pour les Jeux olympiques de Pyeongchang? Vers les Jeux de Pyeongchang : rien à perdre, tout à gagner