Patinage de vitesse longue piste – Sélections olympiques canadiennes

Aucun Québécois ne sera de l’épreuve de 1500 m aux Jeux de Pyeongchang

GélinasBeaulieuAntoine2018
Photo Facebook/Patinage de vitesse Canada 


Montréal, 6 janvier 2018 (Sportcom) – Antoine Gélinas-Beaulieu a réussi le meilleur résultat québécois samedi en prenant le troisième rang de l’épreuve de 1500 m des sélections olympiques canadiennes présentées à Calgary.

Même si le Canada a trois places réservées à cette distance à Pyeongchang, Gélinas-Beaulieu ne sera pas de l’équipe olympique canadienne puisqu’il n’a pas atteint le standard de 1 min 44,14 s exigé pour en faire partie.

« Je suis vraiment satisfait de ma course. Je me suis rapproché de mon temps record qui est de 1 min 44,32. Le standard pour les Jeux olympiques est de 1 min 44,14 s, donc je suis à environ deux dixièmes des JO », a affirmé le patineur de Québec.

« Je coursais contre Morrison. Nous étions vraiment une belle paire et ç’a été une course serrée. C’est vraiment dans le dernier tour que ça s’est joué. »

L’Ontarien Vincent de Haître (1 min 43,44 s) a terminé au premier rang de l’épreuve. Le quadruple médaillé olympique Denny Morrison (1 min 44,12 s) a fini deuxième. Grâce à leurs résultats, les deux patineurs ont provisoirement obtenu leur laissez-passer pour Pyeongchang sur cette distance.

À ses premiers essais olympiques, David La Rue, âgé de 19 ans, a pris le 5e rang avec un temps de 1 min 45,87 s. Antoine Roger (1 min 50,36 s) a terminé en 14e place et Guillaume Labbé (1 min 51,88 s) a fini 17e. Daniel Dubreuil a quant à lui chuté et n’a pas terminé la course.

Chez les dames, Béatrice Lamarche a pris le 6e rang des essais olympiques du 1500 m avec un temps de 1 min 58,87 s. En transition du patinage de vitesse de courte piste vers le longue piste, Namasthée Harris-Gauthier a terminé 10e et a enregistré un chrono de 2 min 2,12 s.

L’Albertaine Brianne Tutt (1 min 55,88 s) a été sacrée championne canadienne du 1500 m. La Saskatchewanaise Kali Christ (1 min 55,94 s) et l’Ontarienne Ivanie Blondin (1 min 56,43 s) ont respectivement pris les deuxième et troisième places.

Tutt et Christ répondaient déjà au critère de temps de 1 min 55,35 s de la fédération nationale. Tutt, 11e au classement automnal en Coupe du monde, répondait également à un deuxième critère de sélection, celui d’être parmi les 12 meilleures du Classement spécial de sélection olympique. Les deux patineuses ont donc confirmé leurs places au 1500 m des Jeux de Pyeongchang.

 

Quelles sont les étapes à parcourir pour se qualifier pour les Jeux olympiques de Pyeongchang? Vers les Jeux de Pyeongchang : rien à perdre, tout à gagner