Curling

Équipe St-Georges : une formation à surveiller!

20180124EquipeStGeorges
Photo Curling Canada, Michael Burns 
Michel St-Georges (entraîneur), Laurie St-Georges (capitaine), Cynthia St-Georges (troisième), Emily Riley (deuxième), Noémie Gauthier (première) et Isabelle Thiboutot (substitut).

Montréal, 25 janvier 2018 – Médaillée d’argent du Championnat canadien junior de curling la fin de semaine dernière à Shawinigan, Équipe St-Georges continue de prendre sa place sur les scènes provinciale et nationale. Menée par la skip Laurie St-Georges, la formation basée à Laval a été battue 5-3 en finale du tournoi contre la Nouvelle-Écosse.

Laurie, âgée de 20 ans, et ses coéquipières Cynthia St-Georges (16 ans), Emily Riley (20 ans) et Noémie Gauthier (17 ans) seront assurément l’équipe à battre en 2019 alors qu’elles en seront à leur dernière année junior. Laurie et Emily passeront chez les seniors l’année suivante.

Véritable histoire de famille, Équipe St-Georges compte non seulement deux sœurs : elle est aussi entraînée par le père de celles-ci.

« Il y a deux ans, elles avaient terminé cinquièmes (à égalité avec l’Aberta) à cette compétition et cette année, ce n’est que quelques pierres qui ont fait la différence entre l’or et l’argent. Elles sont en constante progression et l’an prochain, nous voudrons remporter le Championnat afin de représenter le Canada au Championnat du monde junior », affirme M. St-Georges, qui a d’ailleurs été nommé entraîneur national de l’année à Shawinigan. Il avait aussi reçu ce titre au tournoi de 2016.

Les joueuses n’ont pas été en reste elles non plus au tableau des honneurs individuels. Laurie St-Georges a été retenue dans la première équipe d’étoiles du tournoi, tandis que Cynthia St-Georges et Emily Riley ont été nommées dans la deuxième équipe d’étoiles.

L’entraîneur se réjouit évidemment de ces prestations sportives, mais il est aussi fier de l'attitude de ses protégées.

« La façon dont elles se comportent sur la glace a été reconnue par l’ensemble des entraîneurs. Elles sont confiantes et concentrées. En finale, il y avait plus de 1000 spectateurs et elles se sont nourries de ces encouragements, même si c’était une pression supplémentaire. Les athlètes d’élite doivent se servir de cet excès d’adrénaline en leur faveur et c’est ce qu’elles ont fait, malgré leur jeune âge. »

Le quatuor prendra part à d’autres tournois d’ici la fin de la saison, dont le Championnat des joueurs qui aura lieu à Guelph (Ontario). Équipe St-Georges s’était imposée la saison dernière à cette compétition en demeurant invaincue.

Quant à Cynthia St-Georges, elle sera en action à des tournois réservés aux moins de 18 ans. Son objectif sera de qualifier son équipe en tant que capitaine pour le Championnat canadien de ce groupe d’âge qui sera disputé à St.Andrews (Nouveau-Brunswick). Les Jeux du Canada de 2019 sont aussi dans sa mire.

« Je suis très choyé de vivre notre passion pour le curling avec mes enfants, ma famille et mes amis. C’est un privilège », de conclure celui qui se voit comme le chef d’orchestre bénévole de l’équipe.