Ski acrobatique – Coupe du monde (slopestyle)

Philippe Langevin poursuit son apprentissage

LangevinPhilippe1
Facebook 
Philippe Langevin

Montréal, 2 mars 2018 (Sportcom) – Dans des conditions météo rendues difficiles à cause du brouillard et de la neige, le skieur acrobatique Philippe Langevin a terminé 12e des qualifications de la Coupe du monde de slopestyle de Silvaplana, vendredi, en Suisse.

Si les hommes ont dévalé le parcours, la qualification féminine n’a pu être disputée et elle a été reportée à samedi. Kim Lamarre, de Lac-Beauport, est au nombre des 14 inscrites.

La 12e place et les 76,33 points du skieur de Mont-Tremblant n’ont pas été suffisants pour accéder à la finale de samedi, sauf que le principal intéressé sait que ce n’est qu’une question de temps.

« Tout était blanc et c’était vraiment dangereux », a indiqué l’athlète qui a raté son décollage au deuxième saut, ce qui a eu des répercussions pour la suite de sa meilleure descente du jour.

« Une fois dans les airs, je n’étais pas dans la bonne position pour bien atterrir mon saut et mon dos a touché à la neige à la réception. J’avais donc moins de vitesse pour le saut suivant et j’étais un peu court à l’atterrissage, ce qui m’a coûté des points. Si j’avais atterri ma run, je pense que j’aurai pu me classer en finale. »

Les Canadiens Max Moffatt et Noah Morrison ont obtenu leur laissez-passer pour la finale.

Philippe Langevin en est à sa première saison en Coupe du monde et il sent qu’il n’est plus le même skieur qu’à sa première épreuve du circuit, en août dernier, en Nouvelle-Zélande.

« Au début, j’ai vu que c’était vraiment difficile. Tous les meilleurs au monde sont là, ils sont vraiment bons, et il faut que tu te donnes à ton meilleur à chaque fois. Avant, je regardais mes idoles et ça me mettait beaucoup de pression. Je n’étais pas assez confiant pour faire les runs que je fais maintenant. Là, je suis confiant et je suis capable de me rendre en finale. Ça va super bien! »